Les employés de la Mauritius Society of Authors (MASA) devront patienter avant de profiter des avantages du PRB 2013. Contrairement aux années précédentes, les membres de la société refusent de payer le surplus du salaire des employés, car ils estiment que c’est au ministère des Arts et de la Culture de le faire. La présidente de la MASA, Meera Mohun, affirme être en pourparlers avec le ministère afin de bénéficier du PRB Grant.
On ne plaisante plus avec les artistes, membres de la MASA. Avec le temps, ils ont compris tout le mécanisme qui sous-tend le fonctionnement administratif de la société. C’est ainsi qu’ils ont découvert que des années durant, ce sont eux qui payaient la majeure partie du salaire des employés qui s’élève à environ Rs 10 millions par an. Or, paradoxalement, le ministère des Arts et de la Culture a, lui, réduit sa subvention à la société à Rs 950 000. « Si le ministère veut que la MASA fonctionne comme un corps parapublic, c’est à lui de payer le PRB », avaient prévenu les artistes depuis l’année dernière. Depuis longtemps, ils ont exprimé le souhait que la MASA fonctionne comme une société autonome.
Selon la présidente de la MASA, Meera Mohun, le dossier du PRB est actuellement entre les mains du HR Committee du conseil d’administration. « Les artistes ne sont pas satisfaits qu’une partie importante de leurs droits aille dans les frais administratifs. Nous devons trouver une alternative », explique-t-elle.
Officiellement, 30 % de l’argent collecté par la MASA est prélevé pour les frais administratifs. Mais selon nos recoupements d’information, dans la pratique, on a déjà dépassé largement ce pourcentage. Si la société prélève davantage de la somme restante pour augmenter les salaires selon le PRB 2013, le volcan sur lequel se trouve la MASA risque d’exploser.
Ce rapport prévoit des augmentations entre Rs 2 750 et Rs 17 000 pour les différentes catégories d’employés. Le salaire du directeur, actuellement suspendu, mais qui continue d’être rémunéré, devrait passer de Rs 70 000 à Rs 87 000. Celui du comptable est passé de Rs 40 000 à Rs 48 600. Le salaire des Senior Officers, désormais connus comme General Services Executives, est passé de Rs 23 200 à Rs 28 500. Celui du Finance Officer s’élève à Rs 32 100 contre Rs 26 400. En gros, l’application du PRB 2013 pourrait nécessiter une enveloppe additionnelle d’environ Rs 1 million à la MASA.
Lors d’une rencontre avec les artistes la semaine dernière, le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee a laissé entendre que le PRB ne sera pas appliqué en raison des difficultés financières de la société. Mais selon des membres du board, ce n’est pas aussi simple car ce dossier comporte des implications légales.
Pour sa part, la présidente de la MASA laisse entendre que les employés auront droit à leurs increments, mais pas tout de suite. « Je suis en train de négocier avec le ministère pour bénéficier du PRB Grant. Je n’étais pas là les fois précédentes pour savoir comment cela s’est passé, mais je peux assurer que je ferai de mon mieux pour obtenir ce grant », assure-t-elle.
Par ailleurs, il nous revient que le directeur, actuellement suspendu, a fait servir une mise en demeure à la société. Il reproche au conseil d’administration de lui avoir causer de gros préjudices.