Le ministre de l’Environnement, des Urgences en cas de Catastrophes naturelles et de la Beach Authority Raj Dayal se trouve actuellement en Inde. Il y sollicite la coopération de ce pays pour l’obtention de ponts mobiles et autres matériels pouvant servir à secourir ou à évacuer les gens en cas de catastrophes naturelles à Maurice. L’Economic Times de l’Inde en a fait état dans son édition en ligne du 4 février.
Selon le journal indien, la République de Maurice, à travers son ministre de l’Environnement Raj Dayal, recherche la coopération de l’Inde dans la construction de ponts mobiles pouvant servir à l’évacuation en cas de catastrophes naturelles, comme des inondations. Un pont mobile ou plus techniquement un SPRAT (Système de Pose Rapide de Travure) est un véhicule permettant de déployer rapidement un pont mobile au-dessus d’un obstacle, par exemple une rivière ou une crevasse, pour secourir ou pour évacuer des personnes en détresse.
L’Economic Times précise que les catastrophes naturelles comme les inondations soudaines (“Flash Floods”) et l’érosion côtière font partie de la topographie de Maurice. Il ajoute que Raj Dayal a également recherché auprès de son homologue indien, le ministre de l’Environnement Prakash Javadekar, la coopération et l’expertise de l’Inde dans la gestion des catastrophes.
Le ministre Dayal, selon le journal, a expliqué que Maurice éprouve des difficultés à secourir les gens lorsque des ponts sont emportés ou s’écroulent à cause du mauvais temps. Il a par conséquent recherché la coopération du gouvernement indien pour construire des SPRATs ainsi que pour la formation d’ingénieurs mauriciens pour les installer et les entretenir. Citant des sources concordantes, le journal indien annonce que le visiteur mauricien a d’autre part montré un grand intérêt dans la conception du nouvel Indira Paryavaran Bhavan. Ce bâtiment favorise une utilisation efficace des ressources comme l’énergie, l’eau et les matériaux tout en minimisant l’empreinte écologique du bâtiment sur l’habitat humain et l’environnement. L’Indira Paryavaran Bhavan est le nouveau bâtiment qui abrite le ministère indien de l’Environnement. Il est autonome, c’est-à-dire énergiquement indépendant car il produit lui-même la totalité des ressources dont il a besoin. Le ministre Javadekar, ajoute l’Economic Times, a de son côté recherché la coopération et l’expertise de Maurice dans la technologie de l’énergie solaire ainsi dans celle du secteur des énergies renouvelables en général.
Parlant du problème du changement climatique, le ministre indien de l’Environnement a déclaré que les pays développés devraient honorer leurs engagements envers les pays en développement et les Petits États insulaires en Développement (PEID), conclut l’Economic Times.