Un grave accident de travail a fait une nouvelle victime ce matin. Jerryfer Ravina, un Rodriguais âgé de 30 ans, qui habitait à Tranquebar, est mort écrasé sous des blocs de béton alors que lui et deux autres Rodriguais s’apprêtaient à compléter la démolition d’une maison à Bell-Village. L’autopsie devait être pratiquée en début d’après-midi à l’hôpital Victoria à Candos.
Les premiers éléments d’informations recueillis par Le Mauricien auprès de sources policières indiquent que cet accident de travail s’est produit aux alentours de 10 h ce matin à l’impasse Emile-Bourbon, située peu après la passerelle de Bell-Village, soit dans les parages d’Auto World.
Depuis plus de deux semaines, Jerryfer Ravina travaillait en compagnie de deux autres Rodriguais, Jean Rajen Agathe, également ouvrier, et Jean Claude Agathe, contracteur, pour démolir une maison située dans cette impasse. Ce matin, le trio a débarqué sur le site aux alentours de 7 heures en vue de compléter la démolition de la maison. Mais l’inévitable allait se produire quelques heures plus tard.
Alors que Jean Claude Agathe s’était absenté pour discuter avec les particuliers qui lui ont alloué ce contrat, Jerryfer Ravina et Jean Rajen Agathe poursuivaient les travaux et s’apprêtaient à démolir la façade de la maison. Mais à un certain moment, celle-ci devait s’écrouler. « Nou ti pe craze sa dernier pano-la. Linn dir moi pano la pe krake. Li essay galoupe me linn coince avec enn colonne. Pann reussi sap li… Pano la finn tombe lor li », explique Jean Rajen Agathe, visiblement affecté par ce drame. Les sapeurs pompiers devaient s’organiser très rapidement en vue de secourir l’ouvrier sous les décombres. Le SAMU, dépêché sur les lieux, n’a pu que constater le décès de Jerryfer Ravina. L’autopsie, qui devait être pratiquée en début d’après-midi à l’hôpital Victoria à Candos, devrait donner de plus amples détails sur les blessures de l’ouvrier et la cause exacte de son décès.
Les spécialistes du Scene of Crime Office (SOCO), la police régulière des Line Barracks, les photographes de la police et le département Health & Safety, entre autres, étaient sur les lieux, « cordoned-off », en fin de matinée dans le cadre de l’enquête sur ce drame.
———————————————————————————————————————————
A BAMBOUS: Un travailleur indien succombe à ses blessures
Durga Parsad, 26 ans, un habitant de Palma, Quatre-Bornes, est décédé peu après minuit dans la nuit d’hier à ce matin. Cet ouvrier indien avait été grièvement blessé dans l’explosion d’une chaudière le mardi 4 septembre à la compagnie Dakri Paper & Product Ltd à Bambous. L’explosion avait fait trois blessés en tout, dont deux (incluant Durga Parsad) dans un état grave à la suite de graves brûlures. Tous deux avaient été admis à la Burns Unit du PMOC à l’hôpital Victoria à Candos.