Le Parti Justice Sociale (PJS), mené par Sheila Bunwaree, a organisé une marche dans les rues de Port-Louis aujourd’hui, en faveur de la démocratie. Pancartes en main, les manifestants ont réclamé la réouverture du Parlement et invité le public à rejeter « la dictature ».
Renga Soopramanien, leader adjoint, explique que cette marche vise à sensibiliser les Mauriciens sur ce qui se passe dans le pays actuellement. Il a critiqué Paul Bérenger pour avoir négocié avec le parti au pouvoir alors qu’il était dans l’opposition. Le PJS a invité les Mauriciens à ne pas donner la majorité de trois quarts à l’alliance PTr/MMM. « Ou vot li sakre. Si ou pa konn servi li, li pou retourn kont ou ».
Sheila Bunwaree a, pour sa part, appelé à la réouverture du Parlement. Il serait temps, dit-elle, que ceux qui ne respectent pas la démocratie « lev pake ale ! »
Le PJS a aussi invité la population à dire non aux dynasties et aux partis traditionnels.