Le partenaire dans une compagnie d’agence de voyages, accusée de détournement de fonds au préjudice des clients, s’est permis de procéder à des remboursements en liquide devant les locaux mêmes du Central CID. En effet, depuis, hier, des clients, qui avaient porté plainte au poste de police de Pope Hennessy contre cette agence de voyages, sont amenés au QG du Central CID en vue de se rétracter et de retirer leurs dépositions contre la directrice de cette agence de voyages.
Ces clients avaient dénoncé le fait qu’ils avaient payé pour des billets d’avion qui n’ont jamais été émis. En contrepartie, le partenaire d’affaires effectuait des remboursements après avoir obtenu confirmation que la directrice n’a plus de Case to Answer de manière criminelle. De ce fait, elle ne devra pas être convoquée pour interrogatoire Under Warning.
Dans les annales des Casernes centrales, on souligne que c’est la première fois que de telles transactions se déroulent en ces lieux en toute impunité.