Nouveau remue-ménage dans le secteur de l’éducation supérieure, avec cette fois, les chargés de cours du collège de dentisterie Mauras qui n’auraient pas perçu de salaire depuis six mois. Ils ont manifesté leur mécontentement devant l’institution hier et ce matin. Ils envisagent de porter plainte contre leur employeur.
Depuis hier, huit chargés de cours du Mauras College of Dentistry réclament des explications de la direction de cette institution concernant leurs salaires. Ces derniers affirment n’avoir pas été payés ces six derniers mois. Devant l’absence de réaction de la direction, ils ont décidé tout simplement de ne pas travailler. Du coup, la vingtaine d’élèves – Mauriciens et Sud-Africains – sont privés de cours.
Selon Me Mohamed Zaïd Nasurally, leur avocat, une nouvelle tentative de dialogue sera entamée avec la direction du collège aujourd’hui. Faute de quoi, une action légale sera engagée contre l’institution. De même, une lettre a été adressée à la Tertiary Education Commission (TEC) aujourd’hui pour la tenir informée de la situation.
Vers midi, les officiers de la TEC et du ministère du Travail sont venus prendre la déclaration des chargés de cours. L’avocat de ces derniers a fait une requête pour que personne ne soit déporté avant que cette affaire ne soit réglée.