On avait toujours dit qu’Akash Aucharuz ne pouvait pas être un mauvais jockey, surtout pour quelqu’un qui avait décroché le titre d’apprenti champion en Afrique du Sud. Pour notre part, on avait évoqué la malchance. Cette fois, on avait trouvé que les conditions favoriseraient sa monture Roman Manner. Le hongre bénéficia d’un bon parcours pour signer son doublé pour le compte de Ramapatee Gujadhur, qui ne put que confirmer sa mainmise sur les grandes épreuves depuis le début de la saison.
Nordic Warrior n’a pas à rougir de sa défaite cette fois. Certes, il aurait sans nul doute préféré ne pas avoir à démarrer vite, mais les circonstances ont voulu qu’il soit placé à l’extérieur au départ, avec des chevaux rapides placés à son intérieur.
On avait prévu que Reim pousse Nordic Warrior à sortir de son pas ou à le titiller durant la seconde partie de la descente. Cependant, du côté de son entraîneur, il avait été décidé, à juste titre d’ailleurs, de lui accorder toutes ses chances et aussi sans doute de voir comment il se comporterait avec l’apport d’un citation bit qu’il portait pour la première fois.
On vit que Pravesh Horil eut toutes les peines du monde à le contrôler, mais qu’il y parvint néanmoins, et on eut droit à une bonne performance du cheval. Ce qui est très bon pour la suite de la saison car il est connu que Reim est plus à son affaire quand il peut mener les opérations.
Cela dit, revenons à la deuxième victoire de suite de Roman Manner. Oui, effectivement, son très bon numéro de corde lui a été d’un certain apport. Il a pu conserver l’avantage de la corde derrière son compagnon de box Reim. En fait, il s’est montré plus véloce que Posse Comitatus, qui était placé le plus proche de la lice. Le rythme fut aussi à son avantage et on put constater qu’il suivit avec une facilité déconcertante.
À l’avant, Nordic Warrior put faire à sa guise, même si Reim et Ashanti Gold étaient sur ses talons. Comme c’est toujours le cas, il appuya de nouveau sur l’accélérateur à 600m de l’arrivée. Toutefois, il ne put prendre ses distances et demeura à la merci de ses poursuivants.
Si Reim et Ashanti Gold ne nous inquiétaient pas, on avait les yeux rivés sur Roman Manner, qui fut déboîté au début de la ligne droite. Nordic Warrior fit de la résistance face à Roman Manner, dont le jockey le montait des bras. Cette décision avait été prise par Ramapatee Gujadhur, qui avait trouvé qu’Aucharuz serait plus à l’aise s’il mettait sa cravache de côté.
La décision fut faite à environ 50m de l’arrivée et Nordic Warrior eut le bonheur de résister au retour de Posse Comitatus pour la troisième place. Reim était à moins de deux longueurs et Recall To Life que cinquième. Ce dernier fut desservi par sa mauvaise ligne qui fit qu’il se retrouva en dehors et aborda la dernière courbe complètement à l’extérieur.