Après une semaine de trêve, les courses ont repris leurs droits de cité samedi dernier avec la tenue de la 20e journée. L’occasion pour Akash Aucharuz de mettre fin à sa longue traversée du désert en menant Roman Manner à la victoire pour le compte de l’entraînement Gujadhur. Le Mauricien, qui mangeait son pain noir depuis sa victoire sur tapis vert avec Top Of The Chocs lors de la 5e journée, a dû pousser un ouf! de soulagement en passant le but en vainqueur dans cette épreuve longue de 1600m. En sus d’Aucharuz, cette journée a aussi permis à d’autres jockeys, d’ordinaire moins en vue, de s’illustrer à l’instar de Kevin Ghunowa (Kingdom’s Key), Jean-Roland Boutanive (Jambamman) et Girish Goomany (Hillbrow) dont c’était la toute première victoire au Champ de Mars.
Vainqueur au terme d’une course tactique à sa sortie précédente avec Daniel Moor en selle, Roman Manner a remis ça lors de cette journée en s’imposant cette fois au finish. Le pensionnaire de l’entraînement Gujadhur a démontré qu’il reste un coursier complet, pouvant s’adapter à n’importe qu’elle situation.
C’est Nordic Warrior qui se montra le plus rapide à l’ouverture des stalles et après cent mètres de course, l’élève d’Alain Perdrau avait déjà précisé ses intentions. Reim, que Pravesh Horil avait beaucoup de difficultés à maîtriser était deuxième, précédant Roman Manner, Posse Comitatus, à son extérieur Ashanti Gold, Abington, Captain Firth, en troisième épaisseur Recall To Life tandis que Master Mascus et Liquid Motion fermaient le cortège. Recall To Life tenta d’améliorer sa position au passage du but pour la première fois mais fut contraint d’évoluer en dehors d’Abington.
Pour mettre toutes les chances de son côté, Vinay Naiko reprit légèrement sa monture, ce dont en profita Ashanti Gold pour se rapprocher de la tête de la course. À la corde, Reim continuait toujours à donner du fil à retordre à son cavalier  au contraire de son compagnon d’entraînement qui courait très détendu le long des rails.
Profitant de son poids plume, Nordic Warrior haussa le ton au passage de la rue du Gouvernement. Si Reim resta au contact, ce ne fut pas le cas pour Ashanti Gold qui fut mis sous pression. Ayant une bonne lecture de la course de là où il était, Aucharuz attendit le début de la ligne droite pour passer franchement à l’offensive.
Sous la cravache de Vinay Naiko, Nordic Warrior fit de la résistance mais abdiqua à environ 75m du but lorsque Roman Manner, monté aux bras sur les instructions de Ramapatee Gujadhur, le poussa dans ses derniers retranchements. Posse Comitatus, qui n’eut pas une fin de course limpide, termina en bolide une fois qu’il put trouver le jour mais ne put priver Nordic Warrior du premier accessit. Reim termina quatrième, donnant un aperçu de son énorme potentiel si on considère qu’il joua beaucoup de la tête. Roman Manner boucla les 1600m dans le bon temps de 1.36.72.
Cette victoire de Roman Manner confirme plus que jamais la mainmise de l’entraînement Gujadhur sur les courses à fortes dotations. Malgré son doublé avec The Real Hero et Gharbee, celui de Rousset accuse un retard de près d’un million de roupies. Le Maiden sera donc déterminant pour ces deux établissements dans la course au titre.