Maurice a célèbré son adhésion de longue date avec l’Organisation des Nations Unies (ONU), le pays ayant adhéré au Comité des Nations Unies le 24 avril 1968 en tant que 125e membre.

L’ONU a été un partenaire privilégié pour aider à définir un nouveau modèle socio-économique pour le pays. Les 50 ans d’engagement se sont traduits par un véritable partenariat qui a permis au pays d’atteindre l’objectif commun d’améliorer la qualité de vie de la population.

Depuis les années 70, l’ONU a fourni une assistance à Maurice dans le cadre de son plan de développement socio-économique, par le biais d’initiatives telles que le Programme alimentaire mondial et divers projets de santé. Parmi les collaborations récentes, on peut citer l’assistance offerte au pays pour la gestion conjointe du plateau continental entre Maurice et les Seychelles et la signature d’un accord entre le United Nations Population Fund et la Mauritius Institute of Health.

Avec la communauté internationale, Maurice a souscrit à la Déclaration du Millénaire en 2000 et s’est engagée à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement, tels que la réduction de l’extrême pauvreté, l’autonomisation des femmes et la protection de l’environnement, entre autres.

D’ailleurs, en 2015, le pays a souscrit à l’Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable. Les objectifs énoncés dans le programme sont reflétés dans la Vision 2030 du gouvernement, qui garantit l’engagement national à atteindre ces objectifs communs.

En outre, le multilatéralisme, qui guide ce partenariat de longue date entre Maurice et l’ONU, a été renforcé lorsque l’Assemblée générale, le 22 juin 2017, a soutenu le pays dans sa quête d’un avis consultatif de la Cour internationale de justice concernant le démembrement illégal de l’archipel des Chagos de Maurice en 1965.