La Chinese Business Chambre (CBC) et la branche mauricienne de la South African Chamber of Commerce (SACC) ont signé récemment un protocole de coopération (Memorandum of Understanding) en vue de renforcer les liens au niveau institutionnel, mais également les contacts d’affaires entre les membres des deux organisations.
La CBC a été créée en juin 1998 et regroupe des chefs d’entreprise et professionnels sino-mauriciens sur une base individuelle. La CBC s’évertue à promouvoir l’interaction entre les hommes d’affaires et à défendre les intérêts de ses membres auprès des instances gouvernementales et non gouvernementales. Elle facilite des rencontres entre ses membres et des entrepreneurs/professionnels étrangers et organise des activités de promotion commerciale et des investissements, tant à Maurice qu’à l’étranger.
La SACC s’est établie à Maurice en septembre 2013 en tant qu’organisation non charitable dans le but de pourvoir des services logistiques aux hommes d’affaires sud-africains basés localement tout en encourageant le développement des relations commerciales entre Maurice et l’Afrique du Sud. Les activités de la SACC portent également sur la promotion de Maurice en tant que « hub » régional pour les investissements orientés vers l’Afrique.
La SACC agit comme un interlocuteur de premier ordre pour ce qui est des échanges commerciaux entre Maurice et l’Afrique du Sud, celle-ci étant le plus important partenaire commercial du pays au niveau du continent africain. La SACC regroupe localement plus de 80 entreprises et une soixantaine de professionnels, qui représentent des secteurs divers : banques, services financiers, voyages, commerce de détail, secteur immobilier et services professionnels. La SACC travaille en étroite collaboration avec le Board of Investment (BoI) et soutient les entreprises sud-africaines dans  leurs recherches d’opportunités d’investissements à Maurice.
La signature du MoU entre la CBC et la SACC fait suite à une demande en ce sens émanant du côté sud-africain. Dans les milieux de la CBC, on se réjouit de cette démarche, les dirigeants estimant qu’il y a des synergies qui pourraient se développer entre les instances concernées. Des échanges d’informations réguliers et le soutien mutuel aux hommes d’affaires et professionnels de deux pays sont envisagés par les deux organisations. « Each Chamber is granted Associate Status with the other and members will be able to attend each other talks and events and will seek to enhance joint collaborations in the future », fait-on ressortir. La CBC et la SACC envisagent d’organiser à l’avenir des sessions d’informations sur les opportunités d’investissements dans les deux pays.
Par ailleurs, on apprend que la CBC compte entreprendre avant la fin de l’année une mission de prospection au Mozambique. La chambre effectue à un rythme soutenu des visites d’affaires dans divers pays, dont la Chine, la Malaisie, l’Afrique du Sud, la Namibie, Madagascar et le Pakistan.