Le Board of Investment (BoI) et la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) ont signé récemment des protocoles de coopération avec le China Council for the Promotion of International Trade (CCPIT) en vue de renforcer les relations commerciales et économiques entre la Chine et Maurice. 
La signature de ces deux protocoles (MoUs) a eu lieu dans le cadre de la visite d’une délégation de quelques 25 membres du CCPIT dirigée par son vice-président, Zhang Wei, délégation qui comprenait les vice-présidents de deux instances régionales du CCPIT, Li Wenguang (CCPIT – Shandong) et Liang Junjun (CCPIT – Hubei). Lors d’un atelier de travail tenu au siège du BoI, la délégation chinoise a été informée des opportunités d’affaires à Maurice. Le managing director du BoI, Ken Poonoosamy, s’était chargé de mettre l’accent sur les liens économiques de longue date existant entre les deux pays. Ken Poonoosamy a exhorté les participants à la mission du CCPIT d’explorer les opportunités offertes par Maurice en tant que plateforme d’investissement tournée vers la région. À noter que les investissements directs chinois à Maurice se sont élevés à 70 milliards de dollars en 2015.
Le Memorandum of Understanding entre le BoI et le sous-conseil du CCPIT de Shandong vise à renforcer la coopération entre Maurice et cette province chinoise, à galvaniser principalement les activités commerciales et les investissements. Le BoI avait organisé à l’intention de la délégation du CCPIT des visites de la Jin Fei Smart City à Riche Terre et de l’entreprise Tianli Spinning Ltd. Des sessions de travail avec la Bank of China, le groupe Huawei et la Jin Fei Economic Trade and Cooperation Zone étaient également à l’agenda.   
Le chef de la délégation du CCPIT s’est également rendu au siège du MCCI pour une demi-journée de travail avec les dirigeants de cette organisation du secteur privé mauricien où la question des soutiens logistiques offerts par la MCCI aux opérateurs économiques chinois à Maurice a été évoquée. Accueillant la délégation chinoise, Marday Venkatasamy, vice-président de la MCCI, a mis l’accent sur les avantages offerts par Maurice en tant que plateforme d’affaires orientée vers le marché africain. Marday Venkatasamy s’est aussi appesanti sur les relations d’affaires historiques entre la Chine et Maurice.   
Le MoU a été paraphé par Raju Jaddoo, secrétaire général de la MCCI, et Zhang Wei, en tant que chef de la mission chinoise. 
Par ailleurs, le BoI a organisé la semaine dernière une réunion de travail avec une forte délégation de représentants d’entreprises privées suisses basées en Afrique du Sud. Ken Poonoosamy a, à cette occasion, fait une présentation détaillée des opportunités d’investissement à Maurice. 
La délégation suisse était menée par Helene Budliger Artieda, ambassadeur de la Suisse à Maurice; cette dernière était à sa deuxième visite chez nous en l’espace de trois mois. Le déplacement des dirigeants d’entreprises suisses fait suite à la signature, en août 2017, d’un MoU entre Maurice et la Suisse sur la mise en place d’un Foreign Office Consultation Mechanism en vue de consolider les relations politiques, économiques et culturelles entre les deux pays.