Même si Maurice a été inscrite dans la Grey List of Jurisdictions with Strategic Deficiencies de la Financial Action Task Force (FATF), le ministre des Services financiers, Mahen Seeruttun s’est voulu rassurant.

Lors d’une conférence de presse à Ébène, le ministre Seeruttun a déclaré que dans le Mutual Evaluation Report de la FAFT, « Maurice a progressé sur un certain nombre d’actions recommandées. Il a ajouté que “le pays est conforme à 35 des 40 recommandations requises ».

Toutefois, le ministre Seeruttun a pris l’engagement que le gouvernement et son ministère mettront tout en oeuvre pour être à niveau “d’ici septembre 2021”.

A savoir que Maurice est sortie de la séance plénière de la FATF, tenue à Paris, en France, du 16 au 21 février, avec une mauvaise note. L’île est inclue dans la “Grey List of Jurisdictions with Strategic Deficiencies” en matière de lutte contre le Money Laundering et le financement du terrorisme.