Le Service des prisons lancera demain à la prison de Petit-Verger plusieurs projets environnementaux réalisés dans le cadre du projet Maurice Île Durable (MID). Ces projets concernent l’aménagement d’une unité de tri de déchets, la rénovation d’un ancien four à chaux et la mise en terre de plantes et d’arbres.
Une unité de gestion de déchets solides a été aménagée à l’entrée de la prison de Petit-Verger qui opère depuis février 1982 et qui accueille environ 300 détenus considérés comme n’étant pas à hauts risques. Ces derniers bénéficient de plusieurs formations dans des domaines tels que le jardinage, la menuiserie, la couture, la soudure et la fabrication de métaux, la fabrication de briques et l’élevage.
La mise sur pieds de l’unité de gestion de déchets solides a été initiée en collaboration avec le ministère de l’Environnement et du Développement durable et concerne le tri de déchets, de bouteilles, de piles et de batteries. Ce projet vise à proposer des solutions durables de gestion des déchets solides à l’ensemble de la population carcérale ainsi qu’aux habitants de Pointe-aux-Sables. Des travaux d’embellissement ont été également entrepris dans la zone autour de l’unité de tri de déchets. L’ancien four à chaux qui fait partie du patrimoine national a été rénové avec l’assistance technique de l’Aapravasi Ghat Trust Fund. Le Commissaire des Prisons, Jean Bruneau, estime que préserver le patrimoine est une mission noble : « Rien n’est plus triste que des monuments qui n’existent que dans la mémoire des anciens. Notre ambition, dans ce projet, est de croire que, dans deux ou trois générations, les jeunes viendront encore au pied du four, pour se faire raconter l’histoire de ce beau témoignage du passé ». Environ 300 arbres et plantes ont été mis en terre, cela dans le cadre de la campagne nationale de reboisement, avec le soutien des Services forestiers. Des tables de plage ont été également aménagées afin de rehausser le paysage avec l’aide de la Beach Authority.
Ces projets environnementaux à la prison de Petit-Verger, réalisés dans le cadre du projet Maurice Île Durable, ont pour objectifs d’accroître la diversité de la végétation, faire de l’enceinte de la prison un espace plus attrayant et également d’inculquer de bonnes habitudes de tri de déchets parmi les détenus, le personnel de la prison et les habitants de Pointe-aux-Sables. Ces initiatives, explique le Commissaire des prisons, visent à inciter les détenus et les cadres du Service des prisons à réfléchir sur le monde naturel et la conservation de la planète et sur leurs responsabilités de citoyens engagés et respectueux de l’environnement. Un portail en fer forgé fabriqué par les détenus sous la supervision des officiers de la prison sera par ailleurs inauguré le même jour.