Les membres de la communauté des affaires à Maurice se voient offrir une nouvelle opportunité d’élargir leur marché d’exportation par le biais d’une participation à la 6e édition de l’Expo Pakistan, un événement international d’envergure qui se tiendra à Karachi du 20 au 23 octobre prochain. Dans cette optique, le Mauritius-Pakistan Joint Business Council (MPJBC), sous l’égide de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) et la haute commission pakistanaise à Maurice, en présence notamment du haut commissaire, Muhammad Siddique, a élaboré sur les développements prometteurs intervenus ces dernières années dans les relations commerciales entre nos deux pays.
Ces nouvelles avenues de coopération commerciale qui se présentent aux hommes d’affaires mauriciens découlent de la signature, à Islamabad en 2005, d’un accord entre la CCI mauricienne et la Fédération des Chambres de Commerce et d’Industries pakistanaises en vue de la consolidation des relations commerciales et la promotion des investissements entre les deux pays. Depuis, indique Shehzad Ahmed, le président du MPJBC, un groupe de travail conjoint a été institué et organise des rencontres régulières, lors desquelles la CCI de Maurice tient un rôle majeur et efficace de négociateur. Aussi, forte des retombées fructueuses de ces négociations, la CCI se propose de mener une délégation d’hommes d’affaires mauriciens qui seraient intéressés à faire connaître leurs produits lors de la prochaine Expo Pakistan. Cette exposition internationale est considérée comme la plus grande et la plus importante vitrine des produits pakistanais à l’exportation. Quelque six cents exposants pakistanais et internationaux y sont attendus. À cette occasion, un pavillon spécial séparé a été aménagé à l’intention des exposants mauriciens. Ceux intéressés à y participer sont invités à se faire connaître. Le départ de Maurice est prévu le 19 octobre. La délégation comprend aussi des représentants d’Enterprise Mauritius et de la Small and Medium Development Authority.
« Nous encourageons vivement la communauté des affaires mauricienne et notamment les petites et moyennes entreprises exportatrices, à prendre avantage de cette opportunité unique qui se présente à elles de faire connaître leurs produits », a déclaré pour sa part le haut commissaire pakistanais. Muhammad Siddique indique que le Pakistan représente un énorme potentiel d’exportation pour Maurice, soit un marché de près de 180 millions d’habitants. Les besoins en divers produits vont du textile aux couches pour bébé, en passant par les sucres spéciaux, les pâtes alimentaires, les chauffe-eau solaires, entre autres.
Cette participation mauricienne vise également à permettre aux hommes d’affaires locaux de constater de visu la vaste gamme de produits de qualité qui y sont exposés, provenant tant de leaders du secteur manufacturier pakistanais que d’entreprises exportatrices internationales. Ces produits vont du textile et de l’habillement à la joaillerie/bijouterie, en passant par les technologies informatiques, les produits pharmaceutiques, la maroquinerie, les services, parmi tant d’autres encore. L’objectif est de favoriser des partenariats via un réseau ou par le biais d’un programme “one to one business meeting”. Outre son aspect commercial, Expo Pakistan constitue une vaste vitrine culturelle et historique des traditions et coutumes, ainsi que le riche patrimoine millénaire de l’artisanat et des arts pakistanais.
Accès préférentiels
Les échanges commerciaux entre le Pakistan et Maurice ont connu un essor certain depuis la signature d’un Preferential Trade Agreement (PTA) entre nos deux pays en juillet 2007 et entré en vigueur en novembre de la même année. En vertu de cet accord, Maurice a désormais un accès préférentiel au Pakistan pour un certain nombre de produits textiles et non textiles. Sous le premier item, qui est sujet à des restrictions quantitatives, Maurice a obtenu un quota d’exportation d’environ huit millions de pièces de différentes catégories de textiles. Elle bénéficie ainsi de réductions de droits de douane variant entre 30 et 50 % du Normal Duty Rate applicable au Pakistan, qui est d’environ 25 % pour les produits textiles. À noter que les réductions de droits de douanes sous le PTA varient selon les catégories de produits. Ainsi, en ce qui concerne les fruits et tapis de sol, d’une réduction de 50 % en novembre 2007, celle-ci est passée à 100 % une année plus tard.
Pour sa part, Maurice a exempté de droits de douane une centaine de produits pakistanais, incluant les suivants : les fruits et légumes frais, le marbre et le granite, les revêtements de sol, la literie et les rideaux. D’une manière générale, les importations de Maurice en provenance du Pakistan ont connu un pic en 2008 avec l’importation de ciment de ce pays. L’année dernière, elles s’élevaient à Rs 1,3 milliard. Le riz pakistanais constitue le principal produit et représente 70 % des importations de ce pays et 40 % de nos importations totales d’autres pays pour cette denrée. Les autres produits sont le fil, le coton, les médicaments, les biscuits, la literie et les serviettes, les fruits et les épices, entre autres. Toutefois, notre volume d’importation de ce pays demeure à un bas niveau de 1 % des importations totales de Maurice. De même, nos exportations vers le Pakistan sont minimes, le “scrap metal and scrap pulp paper” représentant 85 % de celles-ci en 2010.
Après les produits, les autorités pakistanaises et mauriciennes travaillent sur un Memorandum of Understanding qui viendrait faciliter l’échange de services dans les domaines des technologies de l’informatique et des finances.