Maurice et le Pakistan ont tous deux plaidé pour un renforcement de leurs relations dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’économie et du commerce. C’était lors du tête-à-tête qu’a eu la présidente de la République de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, actuellement en visite officielle au Pakistan, avec son homologue pakistanais, Mamnoon Hussain.
Lors de cette rencontre à l’Aiwan-e-Sadr, à Islamabad, le président pakistanais a mis l’accent sur la nécessité pour Maurice et le Pakistan de conclure un accord de libre-échange afin de stimuler les activités économiques et les relations d’affaires entre les entreprises. Mamnoon Hussain a laissé entendre que le niveau actuel des échanges commerciaux ne reflète pas le potentiel des deux pays. De fait, il a proposé que des liaisons aériennes directes soient établies pour promouvoir le commerce, tourisme et les contacts entre personnes. Par ailleurs, Mamnoon Hussain a fait ressortir que le Pakistan et Maurice ont des points de vue communs sur plusieurs dossiers de politique internationale. Il s’est félicité des résultats des programmes de bourses d’études, d’échange d’experts dans le domaine éducatif, de mission d’hommes d’affaires et de parlementaires, ajoutant que cela ne peut que contribuer à l’intensification des relations bilatérales.
Pour sa part, la présidente de la République de Maurice a suggéré la tenue d’une « Pakistan Week » à Maurice pour promouvoir non seulement les produits pakistanais mais également la culture du pays. Ameenah Gurib-Fakim s’est réjouie de la qualité des institutions éducatives du Pakistan, en particulier l’Hussain Jamal Ibrahim Institute of Chemistry. La présidente a remercié son homologue pakistanais pour l’accueil reçu à l’occasion de cette visite officielle. Elle a invité Mamnoon Hussain à effectuer une visite d’État à Maurice. Invitation qui a été acceptée. Le président pakistanais a ensuite offert un déjeuner en l’honneur de la présidente de la République de Maurice.
Pour l’heure, Ameenah Gurib-Fakim se trouve à Karachi où plusieurs réunions de travail sont prévues avec, entre autres, la Federation of Pakistan Chamber of Commerce and Industry, la Karachi Chamber of Commerce and Industry, la Trade Development Authority, des industriels en vue ainsi qu’avec des représentants du secteur textile pakistanais.
Accompagnée d’une délégation de neuf membres, la présidente de la République a également eu des réunions de travail avec des dirigeants du gouvernement pakistanais où plusieurs dossiers de coopération ont été épluchés. Le développement des liaisons aériennes et maritimes, de l’économie bleue, la coopération dans les secteurs de l’éducation et de la santé, pour ne citer que cela, ont été au centre des discussions.