Le Premier ministre procédera demain matin à l’ouverture d’un symposium des gouverneurs de banques centrales d’Afrique. Cette rencontre sera suivie de l’assemblée des gouverneurs vendredi.
Plusieurs délégués sont déjà présents au pays depuis lundi et participent activement aux réunions techniques. Les membres du bureau de l’Association des banques centrales se rencontrent aujourd’hui afin de mettre la dernière main à l’organisation du symposium et à l’assemblée générale. Outre le discours de Navin Ramgoolam jeudi matin, le gouverneur de la banque centrale Rundheersing Bheenick s’adressera également à l’assistance.
L’association des banques centrales d’Afrique a été créée en 1965 dans le sillage du sommet des chefs d’État africains à Addis Abeba, organisé en 1963. Ce sommet avait décidé de créer un comité économique préparatoire pour étudier les questions financières et monétaires avec l’aide de la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique. Au jour d’aujourd’hui, l’association compte 40 membres. Le but de l’association est de promouvoir la coopération dans le domaine monétaire, bancaire et financier dans la région africaine. Elle doit aussi aider à la formulation des « guidelines » en accord avec les pays africains dans le domaine monétaire, bancaire et financier. Elle doit aussi aider à la consolidation des efforts visant à maintenir la stabilité financière dans la région africaine, examiner l’efficacité des institutions économiques et financières dans lesquelles les pays africains ont des intérêts et proposer des améliorations.
L’association collabore actuellement avec l’Union africaine dans la formulation et l’implémentation du programme de coopération monétaire africain. Elle travaille actuellement sur la création d’une banque centrale africaine à travers un comité d’action composé d’experts de l’Union africaine et de l’Association des banques centrales. Le secrétariat du comité est basé à Abuja, au Nigeria. Elle participe actuellement à l’institution de deux comités, en collaboration avec l’Union africaine, notamment avec l’African monerary fund et l’African investment bank.
L’association est structurée comme suit : l’assemblée de gouverneur, le bureau, les comités régionaux et le secrétariat exécutif.
L’assemblée des gouverneurs est l’instance suprême de l’organisation. Les sous-comités sont organisés sur la base suivante : l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique centrale , l’Afrique de l’Est et l’Afrique du Sud. Chaque région regroupe les gouverneur des banques centrales des pays membres.
Le bureau de l’association est composé comme suit pour la période 2012-2013 : Mohammed Laksaci, Chairperson of the AACB, Governor of the Banque d’Algérie; Rundheersing Bheenick, vice-Chairperson of the AACB, Governor of the Bank of Mauritius; Mohamed Khair Elzubair, Chairperson of the Northern Africa Sub-Regional Committee, Governor of the Central Bank of Sudan; le Pr. Benno Ndulu, Chairperson of the Eastern Africa Sub-Regional Committee, Governor of the Bank of Tanzania; Mallam Sanusi Lamido Sanusi, Chairperson of the Western Africa Sub-Regional Committee, Governor of the Central Bank of Nigeria; et D.M. Mwama Nyembo, Chairperson of the Central Africa Sub-Regional Committee, Governor of the Banque centrale du Congo et D.R. A. Matlanyane, Chairperson of the Southern Africa Sub-Regional Committee, Governor of the Central Bank of Lesotho.