Maurice accueillera les 17 et 18 octobre les premières rencontres Maurice-Réunion du Développement Durable au centre Swami Vivekananda, Pailles. L’objectif de cette manifestation est de permettre aux acteurs publics et privés de se saisir des opportunités de coopération entre les deux îles en matière de développement durable.
L’idée d’un tel événement découle d’une convention ratifiée entre le Club Export Réunion et la Chambre de commerce et d’industrie France-Maurice (CCIFM), les organisateurs aux côtés de Alive2Green Mauritius. Ces premières rencontres s’articulent autour des axes suivants : deux conférences introductives, huit ateliers thématiques, un espace expo ouvert au grand public et un rendez-vous B2B en vue de faciliter les échanges. Le Club Export Réunion mobilisera une mission collective de chefs d’entreprises et d’acteurs du développement durable afin de leur permettre d’échanger avec les acteurs publics/privés mauriciens.
De par leurs contraintes en tant qu’États insulaires, Maurice et La Réunion ont beaucoup de points communs notamment en matière d’enjeux de développement durable : « Comment concilier progrès économique et social sans mettre en péril l’équilibre naturel des îles ? » ; « Comment pérenniser la croissance économique sur des marchés restreints et isolés ? », « Quelles sont les opportunités pour les entreprises et comment vont-elles s’y adapter ? » ; « Le développement durable sera-t-il vecteur d’intégration régionale ? » ; « Quelles solutions innovantes proposent les entreprises ? »
Michel Teyssedre, président de la CCIFM, explique que « ce salon vient à point nommé puisqu’il coïncide avec l’année du Développement Durable décrétée à l’île de la Réunion et du lancement du plan stratégique de la politique Maurice Ile Durable (MID) ». À François Mandroux, vice-président du Club Export Réunion de compléter : « Notre objectif est d’utiliser le Développement Durable comme levier de croissance pour les deux îles et voir les allées de coopération économique. » Un bilan, dans un premier temps, permettra de faire le point sur la situation dans les deux îles et d’identifier les spécificités et complémentarités, les différentes démarches entreprises par Maurice et La Réunion.
Les conférences, qui se tiendront durant la matinée du 17 octobre, ont pour objectif de faire le bilan du processus de développement durable et d’établir les perspectives de collaboration. Elles serviront de point de départ aux ateliers qui traiteront de diverses thématiques telles que « L’eau » ; « Le traitement et la valorisation des déchets » ; « La responsabilité sociétale et environnementale (RSE) » ; « Le tourisme responsable, le bâtiment, la construction et l’aménagement du territoire » ; « Les clusters régionaux, la clé d’une coopération régionale réussie, l’agriculture durable, le traitement et la valorisation des déchets, l’énergie ». L’atelier sur la thématique « Bâtiment, construction et aménagement du territoire » a pour but d’éveiller les professionnels du secteur et des professions associées de même que les autorités aux avantages et enjeux des nouvelles méthodes et approches. « Nous allons terminer chaque atelier en dégageant des recommandations et ce qui peut être fait au niveau de la coopération à court et moyen termes entre les deux îles », explique Thierry Le Breton d’UTOPIES.
Ces rencontres Maurice-Réunion seront appelées à se renouveler tous les ans afin de continuer de permettre aux acteurs publics et privés du développement de se rencontrer en vue de favoriser le partage d’expériences et l’émergence d’opportunités d’affaires.
À souligner que le forfait pour la participation au séminaire pour une journée entière est fixé à Rs 3 000 et Rs 6 000 pour les deux jours. La restauration est incluse dans le forfait et le séminaire est MQA Registered. L’espace exposant, qui est gratuit, sera ouvert le 17 octobre de 10 h 30 à 17 h et le 18, de 9 h à 17 h. Cet espace sera gratuit d’accès. Une quarantaine d’exposants y sont attendus.