Sur le papier, le Sénégal — avec son armada de vedettes et ayant déjà validé son ticket pour la phase finale de la CAN 2012 — se présente comme une équipe imbattable demain à Belle Vue (16h) dans cette dernière sortie du groupe 5. Mais le Club M, qui n’a rien à perdre, tentera le tout pour le tout pour effacer non seulement l’affront subi à l’aller (0-7), mais aussi pour réussir son baroud d’honneur dans cette compétition.
« Ce match doit être une référence pour la suite, soutient le coach mauricien, Akbar Patel. Les joueurs ont bien travaillé durant ces deux dernières semaines. Ils sont motivés pour sortir une meilleure prestation et faire oublier la déconvenue à l’aller. Cette fois, nous serons à domicile et nous ne devrons pas décevoir notre public. »
L’entraîneur national alignera une équipe exclusivement locale en l’absence des deux expatriés évoluant à La Réunion convoqués, à savoir Jerry Louis (FC Avirons) et Kervin Godon (St-Denis FC). Le manque de moyens financiers pour encourir leurs déplacements en est la cause principale.
« Il faudra faire avec. Vous voyez la différence entre nous et le Sénégal. Ce dernier a fait appel à tous ses pros, même s’ils sont déjà qualifiés. Cela dit, je fais entièrement confiance à ce groupe de jeunes qui possèdent beaucoup de qualités. Ils veulent montrer de quoi ils sont capables », ajoute Akbar Patel.
Pour cette présente sortie, il a inclus deux jeunes dans le groupe, les milieux de terrain Clarel Jackson (Petite Rivière Noire FC) et Stéphan Nabab (Savanne SC). On retrouvera également les habitués tels le gardien de but Ivahn José, les défenseurs Bruno Ravina, Chandrayah Veeranah, Christopher Bazerque, les milieux de terrain Colin Bell, Stéphane Badul et les deux frères Pithia, Fabrice et Fabien, entre autres.
Le technicien mauricien attendra la dernière minute pour composer son onze de départ. « J’ai encore un peu de temps avant de constituer le groupe qui débutera. Je suis convaincu que les joueurs livreront un bon match par rapport à ce que nous avons vu ces derniers temps. Nous avons été très combatifs pendant les premières 45 minutes contre le Cameroun. »,
Mais le Sénégal (42e mondial) sera une autre paire de manches. C’est l’une des forces montantes du foot africain ces derniers temps, comme en témoigne sa qualification pour la phase finale. Il possède une attaque de feu en Mamadou Niang (Assad FC/Qatar), auteur d’un doublé à Dakar, Papiss Demba Cissé (Fribourg/Allemagne), qui a réalisé un triplé à l’aller, et Demba Bâ (Newcastle/Angleterre), lui aussi buteur un an de cela. Moussa Sow (Lille/France) est le seul marqueur qui manque à l’appel.
C’est un groupe de qualité qui entend boucler ce tournoi invaincu. D’où la prudence affichée par le sélectionneur national, Amara Traoré. « À chaque match ses vérités. Il n’y a pas de grand ou de petit match. D’autant que j’ai vu cette formation mauricienne qui est en reconstruction également. C’est une bonne équipe avec qui on doit être patiente. Nous prenons ainsi au sérieux cette joute et cela, en respect aux gens qui se déplaceront », nous a-t-il confié.
Même si l’enjeu n’y est plus, le déplacement vaut le coup vu les stars qui seront sur le terrain.