En avant-goût du Turf Magazine Golden Trophy, qui traditionnellement constitue la dernière répétition avant le Mainden, c’est une épreuve de fond que les turfistes auront à se mettre sous la dent et qui réunit les chevaux de la C4. A première vue, la victoire devrait se jouer entre les deux premiers de la carte, en l’occurrence Cherish The Charm et Gharbee, deux pensionnaires de l’entraînement Gilbert Rousset. Avec un MR de 56, le premier nommé, en cas de victoire, assurera définitivement sa qualification pour le Maiden tandis que le second, avec un MR de 53, devra impérativement s’imposer pour conserver un infime espoir de participer au Ruban Bleu. En effet, une victoire de l’alezan fera croître son rating de 4 points, ce qui pourrait le rendre éligible pour la grande course en cas de manque de partants.
Avec Cherish The Charm, un excellent galloper et Gharbee, un coursier peut follow and fire, l’entraîneur Gilbert Rousset et son adjoint Soodesh Seesurrun ne nous démentirons pas si on affirme qu’ils possèdent les meilleures cartes en main dans cette épreuve où le mot stamina prendra tout son sens, surtout par une piste quelque peu affectée par les caprices du temps. Ainsi aux avant-postes, on devrait retrouver Cherish The Charm, dont la dernière course avec Jean-Pierre Guillambert mérite tout bonnement d’être ignorée. C’est la première fois qu’il s’aligne dans une épreuve de fond à Maurice et son entourage est convaincu de sa tenue. Lancera-t-il la course sur des bases élevées pour mettre à l’épreuve celle des autres? Nous ne pensons pas pour la bonne et simple raison qu’il portera le top weight de 61kg. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il sera le meneur et nous ferons confiance à son jockey qui saura doser ses efforts pour qu’il conserve suffisamment de ressources pour résister à ses adversaires.
Non loin de la monture de Yashin Emamdee, on devrait retrouver Gharbee qui a démontré, à sa dernière sortie, qu’il a suffisamment du pas pour pouvoir suivre de près. Ce qui plaide en faveur du cheval de Bernard Fayd’herbe c’est qu’il aura son compagnon d’entraînement en éclaireur qui pourrait l’emmener dans les meilleures conditions jusqu’au dernier tournant. Au finish, il pourrait miser sur le différentiel au poids pour faire pencher la balance en sa faveur. Les turfistes argueront qu’on avait droit au même scenario la dernière fois et Gharbee n’avait pu remonter Bold Inspiration alors même que l’écart au handicap était plus conséquent, mais nous leur dirons de tirer un trait sur cette course car selon nous, l’alezan n’avait pas été piloté par un Swapneel Rama bien inspiré ce jour-là. Autre facteur qui plaide en faveur de Gharbee, c’est qu’il aura une course relativement facile dans le dos de son compagnon d’entraînement, ce qui augmentera ses chances de victoire. En l’absence de son récent tombeur, nous ferons de lui notre favori pour la victoire.
Derrière ces deux chevaux, les places seront chères. On fera confiance à Trackmaster qui devrait se plaire sur la distance du jour. Coursier qui possède une grande action,il n’est pas impossible qu’il amorce son attaque de loin, mais serait-ce suffisant pour tenir tête aux favoris?
Down Under n’est pas passé inaperçu à ses débuts derrière Karraar. À l’instar de Trackmaster, il devrait se sentir pousser des ailes sur la distance mais force est de reconnaitre qu’il verra en Cherish The Charm et Gharbee des os durs à croquer. Il en est de même pour Independence qui reste à l’état de promesses et qui court toujours après ses premiers lauriers au Champ de Mars.
Quant à Blaze Of Noon, Gray’s Champ et Silver Dice, on les voit plus comme des seconds couteaux dans ce lot.