Apparue dans les années 60’, la marinière est devenue très populaire deux décennies plus tard grâce à un certain Yves Saint Laurent avant de tomber dans l’oubli. Mais voilà que le célèbre maillot de corps zébré, porté à la manière des matelots, signe sa réapparition, bien que remis évidemment au goût du jour. Encore faut-il, pour se la jouer sexy, savoir choisir les bons vêtements et les indispensables accessoires…   
La marinière, combien de jeunes femmes en ont-elles entendu parler ? Très peu, probablement. Et pour cause : ce vêtement, appelé également tricot rayé, ne date pas d’hier. En fait, il s’agit d’un maillot de corps à manches longues en jersey de coton à rayures horizontales étroites bicolores, bleues et blanches, caractéristique de la tenue des quartiers-maîtres et des matelots de la marine. Évidemment, dit comme cela, le vêtement ne donne pas spécialement envie d’être porté, de peur probablement de ne plus être sexy. Détrompez-vous : il convient parfaitement à la majeure partie des femmes contemporaines, pour peu, bien entendu, que l’on sache l’associer avec d’autres tenues et accessoires.    
Avant tout, faisons un petit rappel historique. C’est dans les années 60’ que la marinière commence à se transformer en objet de mode, mis en valeur notamment par quelques actrices sulfureuses (pour l’époque), à l’instar de Jean Seberg dans À bout de souffle. Mais c’est Yves Saint Laurent qui l’introduit dans le monde de la mode dans les années 80’, comme en 1983 avec sa collection Boy Toy. Tombée dans l’oubli, la marinière a signé son retour en 2006, bien que détournée en robe du soir. Puis en 2010, ou Elite a fait poser les finalistes de son concours en marinière, inspirant ainsi de nombreuses marques de haute couture, à l’instar de Prada, Dolce & Gabbana, Michael Kors, Comme des Garçons, Hermès ou encore Longchamp, et, en 2011, Jean-Paul Gaultier, Salvatore Ferragamo, Oscar de la Renta ou Alex Mabille, pour ne citer que celles-là. Autant dire que la marinière est bel et bien revenue dans les rayons de nos magasins.
La question demeure cependant de savoir comment porter la fameuse marinière. En fait, cette dernière s’accommode aisément de nombreux accessoires, le seul mot d’ordre étant de ne pas mélanger les couleurs, même si le bleu, le blanc et le rouge (rien à voir avec le drapeau français) restent à privilégier ! De même, il faudra éviter le « total look » à rayures et préférer, par exemple, un pantalon uni, blanc ou bleu, ou une jupe de même couleur afin de rester en accord avec le reste de la tenue.
Si vous voulez porter une jupe avec une marinière, sachez que les « jupes cigarettes » et les jupes évasées compléteront parfaitement le look marin. Attention toutefois, dans le cas d’une robe marinière, de ne pas oublier de la ceinturer afin de lui donner meilleure forme. De même, pour être vraiment sexy, choisissez les rayures qui vous conviennent le mieux ! Il faut en effet savoir que les rayures larges sont davantage à éviter si vous avez une poitrine généreuse, un « petit ventre » ou des hanches trop fortes. À l’inverse, les rayures fines sont plus élégantes. Pour arborer un style sérieux, on peut également agrémenter l’ensemble d’un trench ou d’un tailleur, vêtements qui vous donneront tout de suite un côté plus formel.
Qui dit look marin dit également accessoires rappelant la mer : colliers et bracelets de perles, petite fleur discrète dans les cheveux, foulard fin autour du cou… Autant d’objets qui donneront au tout une note féminine. Des tresses dans les cheveux, en couronne ou droites, permettront aussi de dégager le visage tout en mettant davantage en valeur le haut marinière. Au niveau des chaussures, des escarpins ou des ballerines offriront un contraste, tout comme des chaussures vernies, noires ou rouges. À noter que le jaune citron s’allie aussi parfaitement aux tenues marinières. Alors, prêtes à embarquer ?