L’équitation continue son petit bonhomme de chemin dans le hit parade des fédérations. En effet, l’année 2012 a été réussie que ce soit au niveau des performances ou de la communication et cela ne cesse de s’améliorer. La Mauritian Equestrian Sports Federation (MESF) a organisé beaucoup de compétitions dont plusieurs ayant retenu l’attention. Plusieurs épreuves de sauts d’obstacles pour les seniors et juniors étaient au programme cette année.
Bon nombre de cavaliers se sont illustrés dans les différentes catégories au programme. On pense notamment à Philippe Burckel et Louis Règnard chez les seniors, qui ont été très réguliers depuis le début de la saison. Mais certaines compétitions ont vraiment retenu l’attention, notamment à l’étranger. En premier lieu, en avril dernier lors du Road Easter Show par équipes, Florence Espitalier-Noël, Marie Leclézio, Louis Regnard et Nicolas Desvaux.
Lors du même mois, lors du CSIA Concours Inter-Île d’Équitation à l’île de la Réunion, Tessa de Maroussem et Charlotte Bouet avait pris la première place au dressage en individuel alors que Julie Cautres Dupavillon était montée sur la plus haute marche du podium dans le concours de sauts d’obstacles, Cat 1M.
L’année dernière, la voltige était la nouveauté de la saison passée. Ce sport équestre a permis notamment de voir émerger un talent, à savoir le très jeune Lambert Leclézio (14 ans). Ce dernier s’est affirmé encore un peu plus en 2012 en terminant notamment 3e aux Pays-Bas au mois de mai et aussi au European Junior Vaulting Championship en août en Slovaquie où il avait pris la 6e place. La FEI Group IX Africa Cup Vaulting Competition, qui s’est tenue au Centre Équestre La Louisa en juin a été un succès sur toute la ligne. Alexandra Piat avait pris la deuxième place chez les U14.
Il ne faut pas oublier que le traditionnel World Jumping Challenge, qui a eu lieu au mois de juin, au Centre d’Équitation du Nord (CEN), a également été un succès sur toute la ligne avec la participation de cavaliers venant notamment du Botswana, Swaziland, Kenya, Namibie, Zambie et Zimbabwe entre autres. C’est Philippe Burckel qui a été sacré dans la Cat A. Ce dernier a notamment pris part au World Jumping Finals à Caracas (Vénézuela)du 12 au 17 juin. Le World Dressage Challenge au Club Hippique de Maurice (CHM) s’est pour sa part tenu au mois de septembre. Le Air Mauritius International Jumping Show, a été l’occasion pour les cavaliers locaux de se frotter aux meilleurs et de gagner en expérience. Jêrome Ferrat (senior) a été élu Best Rider à l’issue de cette compétition.
La MESF gagne donc 0,5 pts grâce à tous ces points positifs et continue sa belle marge de progression. Il faudrait qu’il y ait beaucoup plus d’Open Days afin de vulgariser encore un peu plus la discipline équestre.