Victorieux lors de la première course de la journée inaugurale, Tornado Man a retrouvé la winner’s enclosure quatre mois après et cette fois avec Niven Marday en selle lors de la 21e journée.
Partant d’une 10e ligne, on ne vendait pas cher les chances de ce coursier de Rameshwar Gujadhur qui avait terminé à la 5e place à sa dernière sortie sur 1650m, toujours avec Marday en selle. Mais son cavalier s’est rebiffé cette fois en insistant pour prendre le commandement malgré sa ligne extérieure. Alors que Power Dive  se trouvait en tête, Tornado Man lui ravit le commandement après le premier passage au but pour réaliser un start to finish.
«Il n’avait pas mal fait la dernière fois, mais la distance était un peu longue pour ses aptitudes. Mon coursier respirait la santé et il a bien sauté des stalles malgré sa dixième ligne. Je l’ai laissé courir dans son pas et il a facilement pris le dessus sur Power Dive. La victoire s’est dessinée après 200m de course», a souligné le cavalier mauricien.
«A 400m, je savais que la course était jouée, car le coursier de l’écurie Perdrau tirait beaucoup alors que le mien était toujours en main. Je savais que Jeanot Bardotiier aurait des difficultés avec son coursier, car il n’est pas facile à piloter. En ligne droite finale, je l’ai senti revenir, mais Tornado Man a tiré profit de ma décharge de 4 kgs pour signer sa deuxième victoire de la saison et moi ma quatrième. Je l’accueille avec beaucoup de plaisir, car j’ai passé par des moments difficiles après ma chute», a ajouté Marday.
Et la suite de la saison ? «La compétition est très dure et je vais faire définitivement de mon mieux pour ramener le maximum de gagnants afin de remercier les entraîneurs qui placent leur confiance en moi», a-t-il conclu.