Quelle journée pour les jockeys et apprentis mauriciens samedi dernier à l’occasion du 16e acte de la saison 2013. Sur les neuf victoires possibles, les locaux en ont ramené six dans leurs escarcelles, laissant les trois autres réussites à Johnny Géroudis (doublé) et Derreck David. Dans la foulée, deux faits importants à signaler dans cette journée fantastique : le doublé de Jeannot Bardottier et la performance de Mayenven Chinapel, qui a remporté sa première course de sa carrière vieille de dix ans.
En effet, après avoir roulé sa bosse pour les écuries Allet, Rousset et Maingard, à la fois comme track rider ou comme second jockey, Mayenven Chinapiel courait après sa première victoire depuis des années. Dame chance a fini par être de son côté samedi dernier, même s’il a été appelé, comme le veut la coutume, à piloter l’extrême l’outsider Captain James Cook pour le compte de l’écurie Maingard dans The Alde Frist Trophy (1500m – MR: 22-0). Comme un signe avant-coureur.
Sa participation dans cette course a donc changé sa vie puisqu’il affiche désormais une victoire à son compteur avec en prime le fait d’avoir battu le favoriGood Time Charlie dans cette épreuve réservée aux jockeys et apprentis mauriciens. «Avant tout, je dois remercier mon entraîneur, Ricky Maingard. Depuis le début de la saison, je suis affecté à son écurie. Je remercie aussi toute l’équipe, Jean-Marie Kéblé (ndlr : chef palefrenier à l’écurie Maingard), les propriétaires qui me font confiance et sans qui je n’aurais pas remporté cette première victoire, sans oublier Ravi Rawa, qui me prodigue de bons conseils à l’entraînement, surtout à Floréal. Je vais me marier dans un mois et je dédie cette victoire à ma future épouse», précise celui qui a rejoint l’écurie Maingard en début de saison.
Toutefois, le grand bonhomme de cette 16e journée n’est autre que Jeannot Bardottier. Coup double successif dans les 8e et la 9e courses respectivement sur Captain Tempest et Day Of Reconning. Ainsi, il se replace dans le classement des jockeys mauriciens.  Cette journée a aussi confirmé le retour en force de Rye Joorawon qui, pour le compte de l’écurie Gujadhur, a remporté la course principale dotée de The Be an Eagle MTC Bicentenary Cup (1850m-60+) sur Vettel.