Cette 29e journée restera une réunion faste pour les jockeys mauriciens. Avec quatre des huit courses qui sont tombées dans leur escarcelle, il va sans dire que les «local boys» ont donné le meilleur d’eux-même, surtout Nishal Teeha qui a terminé sa 29e journée avec un doublé. Rye Joorawon qui a réussi à conclure la journée sur Kalinago a pris une légère avance au classement des jockeys et apprentis mauriciens devant Jeanot Bardottier, qui a fait chou blanc samedi dernier.
Dès la première course de la journée, dotée de The Pondichery  Cup (1600m – MR: 25-0), les jockeys mauriciens ont démontré leur soif de victoire alors que la fin de la saison s’approche à grand pas. Nishal Teeha, à qui l’écurie Rousset avait confié la monte de Deux Fabuleax, n’a pas fait dans la dentelle pour gagner devant Tornado Man (Ramdin-Hoolash) de fort belle manière. Cette victoire, la 4e depuis le début de la saison, devait donner une motivation supplémentaire à notre compatriote dans la 6e course dans laquelle le favori Wieland, toujours de l’écurie Rousset, lui avait été confié. Là encore la victoire a été sans contestation aucune devant Istiqraar de l’écurie Allet.
Swapneel Rama a ramené sa 4e victoire de la saison à l’issue de la 4e course, dotée de The Rugby Union Mauritius Cup (1600m – MR: 36-20), sur l’extrême outsider Sands Of Fire de l’écurie Maigrot. Une victoire plus que surprenante et qui a, sans aucun doute, surpris Robbie Burke qui pilotait le favori Eagle Award de l’écurie Foo Kune. On peut en dire autant de Rye Joorawon qui a sauvé sa première place au classement à la faveur de cette victoire dans The Hello Polly Plate (1500m – MR: 46-30) sur Kalinago. Ce succès est le bienvenu d’autant qu’il était question avant le début de la journée qu’il allait faire l’impasse sur cette 29e réunion pour des raisons de santé. L’outsider de l’écurie Perdrau a trouvé les ressources nécessaires pour s’envoler dans la ligne droite devant Halabaloo et Bayard, tous deux très joués dans cette épreuve.