La saison démarre bien, même sur des chapeaux de roues, est-on tenté de dire. En effet, en trois journées, dix victoires sont tombées dans l’escarcelle mauricienne avec en ligne de mire un Nooresh Juglall conquérant. En effet, la cravache mauricienne qui évolue principalement en Afrique du Sud, n’a pas manqué de séduire tout le monde au Champ de Mars avec ses trois victoires du week-end. Il est venu, il a monté et il a conquis.
Il ne sert à rien de dire davantage sur la prestation de Nooresh Juglall, venu pour le compte de l’écurie Gujadhur pour ce premier week-end de course 2013. Dès samedi, la cravache mauricienne, qui ne cesse de prendre du galon en Afrique du Sud, a annoncé la couleur avec un doublé. Dès la première course de cette 3e journée, dotée de The Raoul Rivet Cup (1500m – MR:25-0), notre compatriote s’est mis en évidence alors qu’il était en action sur Baron Blixen pour le compte de l’écurie  Mahess Ramdin. Donné comme favori de cette épreuve, il va sans dire toutefois que Noresh Juglall a eu à mettre dans la balance toute son expérience pour porter le pensionnaire de l’écurie Ramdin vers la victoire. 
«Bis repetita» pour la nouvelle coqueluche du Champ de Mars dans la course principale dotée de Le Mauricien Centenary Souvenir Trophy. C’est Solar Symbol, le représentant de l’écurie Gujadhur, qui a porté Nooresh Juglall vers le haut pour la deuxième fois durant la journée de samedi. Dimanche, Noresh Juglall fut aussi en évidence dans la 5e course, dotée de The Bet On Line 11th Anniversary Challenge Cup (1400m-MR 61-45) sur Accelero de l’écurie Gujadhur.  Trois victoires dans son escarcelle et c’est vraiment dommage que ce fils du sol ne soit pas à nouveau de la partie pour le reste de la saison.
Cette 3e journée  de samedi a, dans une très large mesure, porté chance aux «local boys». Dinesh Sooful a réussi sa deuxième victoire de la saison, grâce au succès de Cassido de l’écurie Foo Kune dans The Week-End Scope Challenge Cup (1000m- MR: 30-40). Un bon signe pour notre compatriote qui avait mangé son pain noir durant la quasi totalité de la saison 2012.  Vikram Sola qui s’est également mis en évidence a réussi une belle course dans The Turf Magazine Challenge Cup (1600m – MR: 36-20) sur Royal Day. Une première pour le pensionnaire de l’écurie Mahess Ramdin, même si cette arrivée a été jugée dans un mouchoir.
La journée de dimanche a aussi porté chance à Preetam Daby. Ce dernier qui a passé beaucoup de temps loin des feux des projecteurs a signé son retour dans la Winner’s Enclosure sur Gida dans la 4e course dotée de The Play On Line 0% Football Betting Tax Challenge Cup. Une victoire surprenante pour le pensionnaire de l’écurie Merven qui n’avait nullement les faveurs des bookies.
Sunil Bussunt, lui, a ouvert son compteur dimanche après sa victoire sur Liam dans la course d’ouverture,  The Black Tulip Cup (1365m – MR:46-30). Une victoire plus qu’attendue et du reste le jockey n’a fait que confirmer ce fait: «Sur ce qu’il a realisé lors de la première journée, Liam se présentait comme le cheval à battre dans ce champ restreint. Je pense toutefois que si Amazing Bolt était parti aux avant-postes, la tâche de mon cheval aurait été très compliquée. C’est la raison pour laquelle j’ai insisté pour partir devant. Dans ma tête, il fallait absolument être devant le cheval de M. Rousset. Dans la ligne droite, mon cheval sous le poids de la fatigue, a quelque peu penché sur sa gauche incommodant légèrement Amazing Bolt. Mais vous remarquerez que Rehaze Hoolash n’a jamais cessé de monter son cheval. Donc pour moi, il n’y avait pas de doute concernant le résultat final. Je suis tres heureux d’avoir pu break the ice assez tôt. Ça vous met en confiance. Je remercie l’état-major de l’écurie Foo Kune qui m’a confié cette monte de même que mon entraîneur, M. Alain Perdrau.»