Le jockey mauricien Rye Joorawon a consolidé un peu plus sa position au classement des jockeys et apprentis mauriciens après la journée de samedi dernier. Désormais, le leader de ce classement compte quatre bonnes longueurs d’avance sur son challenger direct, Nooresh Juglall. Mais cette position sera-t-elle mise à mal durant les semaines à venir? La question est posée, d’autant qu’une épée de Damoclès pèse désormais sur la tête du leader des Mauriciens avec une suspension de deux semaines à confirmer en appel pour sa monte sur Port Albert. Certes, il sera en action ce samedi, mais il reste que tout peut arriver dans la course pour le titre des jockeys et apprentis mauriciens déjà bien engagée entre Rye Joorawon et Nooresh Juglall.
Pourtant, la journée de samedi a été très maigre pour les local boys. Deux victoires seulement sont tombées dans leurs escarcelles avec d’entrée celle de Krish Gundowry sur Mc Naught dans The Wild Amber Plate (1365m – MR:25-0) et puis celle de Rye Joorawon sur Abington pour le compte de l’écurie Perdrau. Mais Rye Joorawon a été malchanceux dans la course précédente, nommément dans la 4e dotée de The Robert de Senneville Cup (1850m – MR: 41-25) sur Maverick. Cette victoire qu’il espérait lui a été soufflée par un Prince Alwahtan (Henry) des grands jours.
Fort heureusement il s’est rattrapé dans The Dominique Galea Cup (1400m- MR: 61-45) où Abington a fait étalage de sa classe devant Wieland (Geroudis) et Mr Black Tom (Sooful). Bien en selle, il va sans dire que les débats de cette semaine seront intéressants à suivre. D’autant plus qu’à l’arrière personne ne se bouscule au portillon pour rivaliser avec les deux meneurs.