La journée dominicale n’a apporté aucun changement au classement des jockeys et apprentis mauriciens. Rye Joorawon ayant eu à faire l’impasse sur cette journée en raison de son état de santé, est toujours solide aux commandes avec ses 15 victoires. Son adversaire le plus proche à savoir, Nooresh Juglall, qui pourtant était en action dimanche, se trouve toujours à 4 longueurs derrière. Ce qui veut dire qu’on ne s’est pas bousculé aux portillons pour profiter de l’ouverture laissée par Rye Joorawon puisque mis à part Niven Marday aucune autre cravache mauricienne n’a été dans la « winner’s enclosure ».
En effet, c’est un véritable coup de poker qu’a réussi le jeune Niven Marday dimanche dans La Banque des Macareignes Groupe BPCE  Cup (1000m – MR: 41-25). Sa monture, Starspangledbanner a réussi un véritable tour de force dans cette épreuve destinée, semble-t-il, à Red Lotus ou Keep Wamking des écuries Rousset et Merven respectivement. Against all odds, le pensionnaire de l’écurie  Raj Ramdin, qui a bénéficié d’une remise de 4 kg, a passé la ligne d’arrivée en premier causant la plus grosse surprise de cette journée, avec sans doute celle de Sheriff Marshall (21 contre 1) dans la course de clôture.
Ce fut la seule victoire mauricienne samedi dernier. Notons que Nooresh Juglall a pu s’offrir deux accessits avec Absalom (1e course) et Baron Blixen (9e course).