Protéger la faune et la flore mauricienne et rodriguaise. Tel est l’objectif du groupe Currimjee, à travers la fondation Currimjee, qui a signé un protocole d’accord d’une durée de deux ans pour soutenir la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) dans ses actions de sensibilisation et de préservation.

La fondation Currimjee financera ainsi les projets de conservation de la MWF, notamment la restauration de la réserve naturelle de Grande Montagne à Rodrigues, la translocation de reptiles endémiques, la repopulation des tortues et le sauvetage du cardinal de Maurice, oiseau endémique de Maurice. Par ailleurs, des visites seront organisées sur l’île aux Aigrettes pour le grand public afin de les sensibiliser sur l’urgence de préserver notre écosystème.

A savoir qu’avec le soutien de la MWF, la fondation Currimjee a déjà planté 2800 arbres endémiques à La Citadelle en collaboration avec l’ONG Friends of the Environment depuis 2015. Pour Vanesha Pareemamun de la fondation Currimjee, « nous sommes fermement engagés à apporter notre soutien à des projets qui consistent à promouvoir le développement durable. Nous avons une responsabilité envers les générations futures et nous devons protéger l’incroyable richesse de notre patrimoine naturel. Nous saluons la contribution de la MWF pour la protection des espèces mauriciennes menacées et les soutiendrons dans leurs initiatives.  »

Le Dr Vikash Tatayah de la MWF remercie pour sa part la fondation Currimjee pour son soutien. « La Mauritian Wildlife Foundation se réjouit de l’aide apportée par La Fondation Currimjee à nos œuvres de conservation à Maurice, comme à Rodrigues. De plus, cette collaboration nous permettra d’accentuer nos efforts de sensibilisation à la conservation. »