Fort de sa victoire dans la Duchesse, Night In Seattle s’attaque au championnat des 4-ans et retrouvera certains des chevaux qu’il avait battus dans la première classique. S’il est vrai qu’il a été pénalisé au handicap, on est d’avis qu’il est toujours avantagé au niveau du poids vu qu’il avait bénéficié d’une remise de 10 points additionnels car il avait été acquis à 3 ans. Certes, la course paraît quelque part plus compliquée, mais Night In Seattle devrait néanmoins être en mesure de faire la différence.
Dans un petit champ de six chevaux, Night In Seattle pourrait se permettre de suivre de plus près. Le cheval semble avoir progressé et sa pointe de vitesse finale fait peur. Mais une course n’est jamais gagnée d’avance et essayons de trouver qui ou quelles circonstances pourraient jouer en sa défaveur.
On regardera en premier vers le haut du programme, où on retrouve un certain M L Jet, qui est précédé d’une bonne réputation. Ce n’est pas pour rien qu’il est le compétiteur qui possède le plus de valeur. Il est à Maurice depuis fin janvier, ce qui fait un peu moins de quatre mois. Il a été opposé aux meilleurs de sa génération et n’a pas été ridicule en quelques occasions. Au niveau de l’entraînement, il n’a pas paru au mieux de ses possibilités. On pourrait même avancer qu’il a été quelque peu bousculé dans sa préparation. Mais les conditions de course pourraient le favoriser. À défaut d’autres meneurs, il pourrait se retrouver seul en tête et dicter sa loi. Si on le laisse faire à sa guise, il pourrait ne pas être rejoint.
Alpha Pegasi, selon nous, avait été sorti de son pas pour prendre les devants avant d’être repris par son jockey. S’il peut avoir manqué d’une course de préparation, il est peut-être aussi vrai de dire qu’il n’aime pas être sous pression au début d’un parcours. À la faveur d’un parcours plus tranquille, il devrait mieux faire.
Des engagés dans la Duchesse, la prestation de Buffalo Trip n’est pas passée inaperçue. Surtout que ce cheval était, à notre avis, à court de préparation. Il avait été forcé en épaisseur après 400m de course et n’a pu vraiment accélérer sur la fin. Il est à noter qu’il n’avait pas été surclassé dans l’emballage final. Bien placé au départ, on peut s’attendre qu’il soit en progrès.
Un autre nouveau de 2016 sera aussi de la partie. Il s’agit du compagnon de box de M L Jet, Agincourt, qui avait été gêné lors de ses débuts. Son entraîneur l’engage dans un lot qui pourrait être au-dessus de ses possibilités. Agincourt est en fait un Maiden de 4 ans. Une victoire de sa part sera une surprise, même s’il est le poids léger de la course avec 52 kg seulement.
Des six engagés, un seul provient de la cuvée 2015. Il s’agit de Gameloft, qui en sera déjà à sa troisième course de la saison. Régulièrement à l’arrivée, il a tendance à rater sa mise en action. Avec une charge de 56 kg – il ne reçoit que 2 kg de Night In Seattle —, il reste néanmoins capable de jouer le tout pour le tout, à condition de prendre un meilleur départ.
Mais le favori demeure Night In Seattle.