Où s’arrêtera donc Kremlin Captain ? La question reste posée, tant le petit champion de l’entraînement Gujadhur semble repousser ses limites depuis son arrivée l’an dernier. Aligné dans l’épreuve phare du sixième acte, le fils de Captain Al a fait fi de l’opposition relevée pour décrocher au finish sa cinquième victoire consécutive sur notre turf, et ce dans la première manche du championnat des 4-ans où Nordic Warrior et Roman Manner avaient attiré la faveur des turfistes.
Avec déjà une course sous les sabots, l’entourage de Nordic Warrior s’attendait à une meilleure prestation de la part de son poulain. Il prit, du reste, aisément la direction des opérations devant Captain Magpie alors que Reim dut s’employer pour surmonter le handicap de son mauvais couloir. Bardottier plaça ainsi sa monture sur le flanc de Captain Magpie avec Roman Manner et Kremlin Captain dans son dos. Kimberly Al et Sole Mio évoluaient, eux, en arrière-garde.
Parti prudemment, le meneur durcit l’allure dans la descente mais on aperçut quand même Kimberly Al se montrer quelque peu ardent en queue de peloton. Jeanot Bardottier fut le premier à solliciter sa monture dans le dernier virage alors que Nordic Warrior avait toujours les choses bien en main à l’avant. Le meneur entama la ligne d’arrivée avec Reim et Captain Magpie sur ses talons alors que Kremlin Captain et Sole Mio étaient lancés en épaisseur. Roman Manner vint aussi se mêler à la lutte, ce qui fit que Kimberly Al se retrouva derrière un rideau de chevaux alors qu’il commençait à accélérer. Brandon Lerena n’eut d’autre alternative que de le reprendre et ç’en était fini de sa course.
On pensait alors que Nordic Warrior avait fait le plus dur mais c’était sans compter sur la belle pointe de vitesse finale de Kremlin Captain qui s’envola dans les derniers 100 mètres pour prendre facilement la mesure du meneur qu’il rélégua à plus d’une longueur sur la photo-finish. Roman Manner accrocha la troisième place alors que Reim, arrivé quatrième, est à créditer d’une bonne entrée en la matière si l’on considère le fait qu’il a évolué le nez au vent pendant toute la course.
Kremlin Captain boucla les 1400m en 1’’24’’06, améliorant du coup le class record que déténait Profit Report depuis 2011. En s’adjugeant ainsi brillamment cette première manche du championnat des 4-ans, l’élève de Ramapatee Gujadhur a démontré qu’il en avait sous les sabots. Il sera donc attendu au tournant pour la deuxième manche qui sera disputée sur 1600m, distance sur laquelle il ne s’est pas encore aventuré jusqu’ici. Ricky Maingard se dira sûrement qu’il n’a pas été chanceux dernièrement puisque son représentant a, pour la deuxième semaine consécutive, été dépourvu de passage lors de l’emballage final.
Ce sixième acte a aussi permis à plusieurs protagonistes de s’illustrer, à l’instar de Vincent Allet qui a conjuré le mauvais sort – il restait sur 5 deuxièmes places depuis la victoire de Rasheed lors de la 2e journée – grâce à Streetbouncer (Holland) et Master Mascus qui s’imposèrent de bout en bout dans leur épreuve respective. Ramapatee Gujadhur réalisa la passe de deux par l’entremise de sa nouvelle unité O’Chee Pan qui s’imposa à sa première incursion sur notre turf alors que Patrick Merven consolida sa place de leader avec les succès de Why Worry et Makes Me Wonder. Alain Perdrau et Gilbert Rousset ont, eux, tiré leur épingle du jeu en enlevant les épreuves d’ouverture (Power Dive) et de clôture (Max Rapax) respectivement.