Federation (MFCF) a mobilisé ses membres dans une série d’activités qui visent à améliorer le service de traitement artisanal du poisson à Maurice.
Le programme SmartFish de la Commission de l’Océan Indien a donné son appui pour faire de ces activités un projet pilote en « value chain development ». Il s’agit d’un programme financé par l’Union Européenne.
« L’objectif de ce projet est d’entraîner les pêcheurs artisanaux à améliorer le processus de traitement du poisson, suite à quoi, ils pourront en demander un meilleur prix et les consommateurs pourront manger un poisson de meilleure qualité » explique Patrick Fortuno.
Le projet pilote consiste à démontrer qu’en travaillant en partenariat avec les autres parties prenantes, les pêcheurs créent un environnement favorable qui soutient leur engagement vis-à-vis de la qualité. SmartFish apporte son soutien par des formations/sensibilisations et en fournissant des équipements de base afin d’assurer que le potentiel maximal est atteint pour rencontrer les critères du marché.
« Tamarin sera le modèle qui démontre que le développement de chaque étape de la chaîne de traitement du poisson améliore effectivement la qualité et l’accès au marché : un modèle que d’autres pays de la région pourront suivre », affirme Chris Short, l’expert technique de SmartFish.
Suite à une étude régionale menée en 2011 par SmartFish, il a été recommandé qu’en combinant quelques activités ensemble, l’impact s’avère pertinent et intéressant. Il s’agit, entre autres de fournir aux pêcheurs adhérant au programme, des conteneurs isothermes et des glaces paillettes ; d’améliorer la manipulation des produits, leur transformation/leur valeur et les activités de marketing ; de collecter et de diffuser des informations pertinentes telles que l’espèce, la quantité, la taille, le prix du poisson et le type d’engins de pêche ; de mener des campagnes de sensibilisation auprès des consommateurs sur la qualité des fruits de mer ; de mettre en place des programmes de formation liée aux technologies de transformation du poisson, des procédures de contrôle de qualité, de marketing et les compétences de gestion d’entreprise ; d’améliorer le savoir-faire et l’expérience dans les domaines de la transformation et la commercialisation du poisson, entre les parties prenantes au niveau régional – océan Indien.
SmartFish vise, à long terme, à contribuer à élever le niveau de développement social, économique et environnemental et à accroître l’intégration régionale dans la région Afrique Orientale et Australe océan Indien, grâce à l’amélioration des capacités pour l’exploitation durable des ressources
halieutiques. L’appui pour la promotion du commerce régional fait partie des axes prioritaires du projet.