La 20e édition de la Mauritius International University and Career Expo a été lancée hier par le Rotary Club de Grand-Baie. Près de 80 institutions tertiaires sont présentes au Free Port Exhibition Center à Mer-Rouge jusqu’à dimanche.
Quelque 80 institutions tertiaires sont présentes à la 20e édition de la Mauritius International University and Career Expo. C’est le Rotary Club de Grand-Baie, représenté par son président Lindsay Albert, en collaboration avec le ministère de l’Éducation et celui de l’Éducation tertiaire qui ont assuré l’événement. Le career expo se tient du 10 au 12 février 2012 au Free Port Exhibition Center à Mer Rouge.
Lindsay Albert a indiqué que le Rotary Club accorde beaucoup d’importance à l’éducation. D’ailleurs, dit-il, l’association organise régulièrement des projets en rapport avec l’éducation, comme des sponsorings et des donations de manuels scolaires. Le Rotary Club de Grand-Baie fait partie du Rotary International, créé en 1905 et qui regroupe plus de 34 000 clubs dans plus de 200 pays. Il a expliqué que comme tous les Rotary Clubs à travers le monde, les membres du Rotary Club de Grand-Baie se vouent à servir et aider au développement de la paix à travers le monde.
Avec quelque 80 exposants, le career fair du Rotary Club de Grand-Baie se veut être une plateforme d’informations pour les étudiants qui veulent entreprendre des études supérieures pour la carrière qu’ils veulent embrasser. Les institutions présentes sont de Maurice, des États-Unis, de la Malaisie, de la Chine, du Pakistan, de l’Inde, de l’Australie, du Royaume-Uni, de la France et de La Réunion. L’objectif de cette plateforme est d’orienter les étudiants dans leur choix de formation supérieure et guider ces étudiants dans la recherche d’un emploi.
Rajesh Jeetah, ministre de l’Éducation tertiaire et de la Recherche, a félicité l’initiative du Rotary Club de Grand-Baie. Il a soutenu que les étudiants sont maintenant très informés et ont un très grand choix d’avenir. Le ministre a insisté sur le fait que l’enseignement supérieur est primordial au développement d’une société. Et de souligner que le gouvernement veut qu’il y ait au moins un diplômé dans chaque famille mauricienne.
Le ministre de l’Éducation tertiaire a également annoncé la formation d’une nouvelle université avec la collaboration de l’Université de la Technologie de Maurice (UTM), du Swami Dayanand Institute of Management et l’Université de Limoges en France. Cette association donnera naissance à l’Université des Mascareignes.
Le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree s’est dit être fier que cette exposition prenne une dimension internationale. Selon lui, l’événement tombe à point nommé avec la proclamation des résultats du Higher School Certificate. Il a rappelé que l’éducation est importante surtout à Maurice où nous comptons sur le human capital. Vasant Bunwaree a expliqué que la plupart des élèves ne savent pas ce qu’ils veulent faire après le HSC. Il est d’avis que cette plateforme aidera dans le choix des pays, où les étudiants veulent poursuivre leurs études et aussi la filière qu’ils envisagent pour leur orientation.