Encore une journée pas comme les autres pour les jockeys et apprentis mauriciens. Samedi dernier nous avons eu droit à un excellent doublé du jeune Nooresh Juglall et à la 10e victoire de la saison de Rakesh Bhaugeerothee. Une performance qui fait que Rye Joorawon a de quoi s’inquiéter quant à la suite des événements. Car, malgré une avance de trois points au classement sur Juglall et quatre sur Bhaugeerothee les deux n’ont pas renoncé à conquérir le titre de champion des jockeys mauriciens. Au rythme où vont les choses pour Nooresh Juglall il va sans dire que tout est dans le domaine du possible.
En effet, notre compatriote qui affiche un compteur de 11 victoires en 66 sorties fait ce qu’on appelle une fin de saison en tous points réussie. Les deux montes les plus importantes qu’il a obtenues samedi dernier ont fait mouche avec une victoire d’abord sur Always Flirting de l’écurie Foo Kune dans The Sir Gaetan Duval QC Cup (1500m – MR: 51-35). Une victoire attendue devant le cheval de l’écurie Perdrau, Kalinago dans les dernières foulées. En revanche, il a eu à lutter jusqu’au bout pour assurer sa victoire dans la 6e course, dotée de The Sir Claude Noël Cup (1000m) alors qu’il pilotait Eskimo Roll pour le compte de l’écurie Gujadhur. Nooresh Juglall a trouvé en Marc Neisius sur Adeste Fidelis un adversaire de taille, qui n’a surtout pas renoncé dans les derniers mètres de la course.
Avec ce doublé, Nooresh Juglall, le jockey mauricien qui prend de plus en plus d’assurance au Champ de Mars, a envoyé un signal fort à Rye Joorawon pour le titre de champion de Maurice. Rien que trois victoires séparent les deux jockeys et sans aucun doute Nooresh Juglall a le potentiel pour réussir d’autant plus que le leader a été l’ombre de lui-même samedi dernier.
Mine de rien, celui qui est en train de réussir une des plus belles saisons de sa jeune carrière c’est bien Rakesh Bhaugeerothee. Ce dernier a, en effet, réussi sa 10e victoire de la saison. Nommément sur Wing Man dans la course d’ouverture, The Cheeky Boy Plate (1850m – MR: 25-0). Une victoire presque attendue de la part de l’écurie Henry qui continue à améliorer son record de victoires sur le turf mauriciens. «Je voudrais avant toute chose remercier mon entraîneur qui m’a laissé la liberté de choisir entre Wing Man et Made Of Money. La dernière fois il lui a manqué un petit quelque chose pour faire la différence avec Rye Joorawon. Aujourd’hui je l’ai monté pratiquement de la même façon que Rye et il a bien accéléré pour l’emporter. A mi-ligne droite je savais que la victoire ne pouvait nous échapper car à mon intérieur le cheval de Sunil Bussunt n’avançait plus. Je dédie cette victoire à mes enfants ainsi qu’à mes deux amis de Mahébourg, Nishal et Hansley», a déclaré le jeune apprenti qui dit continuer à apprendre son métier à travers ses victoires.
En revanche, on peut dire que la saison 2013 est terminée pour Jeanot Bardottier dont la suspension de sept semaines a été confirmée en appel.