Les Mauritius Leaks publiés par l'ICIJ ont regroupé des journalistes de 18 pays, dont Maurice.

Le gouvernement a accusé l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ), qui a publié les Mauritius Leaks, d’avoir « un agenda visant à nuire à la réputation » de Maurice à travers « des conclusions infondées et des arguments incorrects ». Il annonce également que la police a ouvert une enquête après avoir reçu des plaintes…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In