Emmanuelle De Beer est finalement la seule Mauricienne à avoir remporté son premier match dans le tableau final du simple du Mauritius Open ITF U18 qui se déroule depuis lundi à Petit Camp. Installée n°5 et 765e jr mondiale, la tenniswoman a pris la mesure de l’Indienne Sumeera Kamil 6-3, 6-1 au 2e tour du tournoi hier matin. Aujourd’hui, elle affronte une autre Indienne, Mega Sehrawat, classée au-dessus d’elle dans le tableau et au niveau ITF (694e).
C’est pour ainsi dire l’épreuve de force pour De Beer, qui en cas de victoire entrera dans le dernier carré du tournoi pour la première fois à Maurice. Les autres joueuses mauriciennes qui sont entrées en lice hier au 2e tour du simple dames — après un bye au 1er tour — ont toutes pris la porte de sortie. À l’image de Shannon Wong, Charlotte Bardet et Vanessa Ah Fong. Quant à Eugénie Lim Ah Tock, elle a eu fort à faire au 2e tour face à la favorite du tableau, l’Indienne Parminder Kaur, qui l’a emporté 7-5, 6-2.
La Mauricienne n’aura néanmoins pas de regret puisqu’elle avoue s’être bien battue. « Je ne peux être déçue. Au premier set on était à égalité 5-5. Elle a ensuite remporté son service avant de faire le break. Au 2e set, je suis revenue à 2-3, mais elle m’a pris à défaut par son coup droit sur mes balles courtes », analyse Eugénie Lim Ah Tock.
Mais la victoire était au rendez-vous dans le match opposant Emmanuelle de Beer à l’Indienne Sumeera Kamil. Et il faut bien avouer que c’était la grande consolation de la journée dans le camp mauricien après l’hécatombe du premier tour. Exemptée du 1er tour, De Beer aborda son match confiante. Les deux joueuses conservèrent leur service jusqu’à 3-2 pour la Mauricienne. Celle-ci fit alors le break pour mener 4-2, puis 5-2. Le temps que l’Indienne réduisit l’écart à 3-5, De Beer aligna les deux jeux suivants pour conclure le set 6-3.
Un brin déconcentrée au début du 2e set, la Mauricienne parvint quand même à serrer son jeu pour l’emporter 6-1. « Je m’attendais tout de même à gagner malgré ce petit relâchement. J’espère maintenant arriver en finale et la remporter », confie-t-elle.
15 ans en octobre prochain, Emmanuelle De Beer revient d’une tournée de cinq semaines de tournois ITF U18 qu’elle a disputés ce mois-ci dans la zone australe (sud) d’Afrique. Dans les deux premiers tournois en Afrique du Sud, elle passa dans l’un le 1er tour et dans l’autre perdit au 2e. Puis, en Namibie, elle s’inclina au 1er tour en trois sets dont 5-7 dans le dernier. De retour en Afrique du Sud, elle concéda la défaite au 1er tour à Pretoria avant de perdre au 2e tour au Zimbabwe. Elle estime que ces tournois lui ont servi de bonnes mise en jambes pour les deux tournois mauriciens.
———————————————————————————————————————————