On sait désormais à quoi s’en tenir. Le tirage au sort de la Mauritius Premier League a dévoilé les rencontres qui animeront la saison 2017-18 du championnat. Mercredi à Trianon, les représentants des dix clubs de la MPL ont pris connaissance du calendrier qui les attend. Et pour la première journée, rien de mieux qu’un derby de la capitale pour lancer les débats.
L’ASPL 2000 et Roche-Bois Bolton City s’affronteront au cours de la journée d’ouverture, comme lors du précédent exercice. On se souvient que les Roche-Boisiens, alors néopromus, avaient réussi l’exploit de venir à bout de l’ASPL 2000, championne de Maurice en exercice. Cette année, ce choc programmé si tôt dans la saison tiendra, encore une fois, toutes ses promesses.
Pendant ce temps, le Pamplemousses SC affrontera sans doute au stade Anjalay la promue Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers. Une formation que les protégés de Tony François connaissent bien pour les avoir côtoyée il y a deux ans au sein de la défunte BMPL. L’autre néopromu Chebel Citizen devrait logiquement se déplacer vers le sud pour ses premiers pas dans l’univers du football professionnel. Il affrontera le Savanne SC, qui avait réussi l’exploit de sauver sa place chez l’élite au terme d’un final époustouflant.
Il ne faudra pas attendre longtemps pour le deuxième derby de la capitale. Cette fois, au cours du quatrième acte, il mettra en scène l’ASPL 2000 et aux joueurs de La Cure Sylvester. Ces derniers sont complètement passés à côté de leur saison au cours du précédent exercice.
Prem Jodha, vice-président de la Mauritius Football Association (MFA), a souligné que le football professionnel apportera un nouveau souffle à la discipline. « La saison précédente s’est bien passée. Nous devons maintenant nous concentrer sur l’avenir. » Revenant aussi sur les retards dans les paiements de salaires, Prem Jodha a fait ressortir que le nécessaire sera fait en concertation avec les partenaires.