Le football mauricien connaîtra-il un tournant majeur avec l’avènement d’une ligue professionnelle ? Selon les informations recueillies, il se trouve que ce projet, à la fois ambitieux et audacieux, initié par Geroges Chung, devient de plus en plus crédible et le coup d’envoi est annoncé pour le 19 octobre prochain.
« Nous sommes dans la bonne direction et je ne vois pas pourquoi nous n’irons pas jusqu’au bout de ce projet », fait d’emblée ressortir Georges Chung, promoteur de la Mauritius Professional Football League (MPFL). Selon les indications, dix équipes, sans doute celles de la Premier League actuelle, seront concernées. Mais Georges Chung reste prudent dans ses avancées puisqu’il a souligné que des détails restent encore à être réglés.
« J’espère que cela se fera dans le plus bref délai afin qu’on reste dans les temps. En ce qui concerne le championnat, nous pensons regrouper dix équipes. À l’heure actuelle, nous ne pouvons pas révéler l’identité des firmes intéressées par ce projet », ajoute-t-il.
En attendant le grand coup d’envoi le 19 octobre, la MPFL organisera une semaine plus tôt un Charity Shield au stade Anjalay entre le Cercle de Joachim et le Petite Rivière-Noire FC, respectivement champion de Maurice et vainqueur de la MFA Cup.
Selon nos informations, la MPFL veut non seulement redonner une certaine dimension au football, mais aussi autour de chaque match avec notamment des animations musicales et aussi des matches en lever de rideau. « L’idée est de créer une certaine participation massive pouvant conjuguer le sport et le social. C’est un autre défi dans lequel nous comptons lancer. Nous aurons cinq matches par semaine. L’objectif est de permettre aux joueurs de s’entraîner dans un cadre propice permettant à rehausser le niveau de notre football », explique le promoteur du projet.
Des pourparlers sont en cours avec des firmes pour soutenir le football professionnel et des discussions ont été entamées avec le Mauritius Sports Council pour l’utilisation des stades. Il nous revient qu’un Memorandum of Understanding sera bientôt signé entre les deux parties afin de faciliter le bon déroulement du championnat.
D’après les estimations, chaque équipe devrait bénéficier d’un montant important par saison et qu’un salaire minimum de Rs 25 000 sera alloué par joueur. Toute la structure du club sera revisitée afin que les conditions soient réunies pour que le professionnalisme soit palpable non seulement en termes de finances mais aussi dans la gestion de l’ensemble du club.