La fibre optique a été lancée hier par Mauritius Telecom au Hennessy Park Hotel, à Ébène. Cette technologie permettra aux abonnés de My.T d’obtenir jusqu’à 30 Mbps chez eux. Les premières régions à en bénéficier sont Beau-Bassin, Rose-Hill, Candos, Ébène, Floréal et Quatre-Bornes. Au programme du lancement hier : des démonstrations du réseau de fibre optique ainsi qu’un spectacle son et lumières signé Théo Dari.
L’opérateur Mauritius Telecom (MT) a procédé hier au lancement de l’internet haut débit ayant recours à la technologie de fibres optiques (jusqu’à 30 Mbps) au Hennessy Park Hotel, à Ébène. « La fibre optique est, depuis quelques années déjà, une révolution pour les opérateurs de télécommunications, notamment grâce au volume impressionnant de données qu’elle peut transporter en comparaison avec le traditionnel fil de cuivre et les multiples possibilités de communications qu’elle offre. Pour les opérateurs de téléphonie à travers le monde, la fibre optique est une excellente opportunité à saisir afin d’enrichir l’offre déjà disponible sur les réseaux en cuivre » a expliqué Sarat Lallah, Chief Executive Officer (CEO) de MT. Selon l’opérateur, le marché est maintenant « mûr pour cette offre », qui demande de très gros investissements et un type d’utilisation adéquat. De plus, la demande en haut débit, à Maurice comme à travers le monde, a considérablement augmenté. Pour preuve, à Maurice, la demande de la bande passante – qui était de 7 Gbps en 2011 – a presque triplé en 2013, pour atteindre 20 Gbps. Ce qui laisse envisager d’énormes besoins futurs en terme de bande passante.
Les premières régions qui bénéficieront de cette innovation cette année sont Beau-Bassin, Rose-Hill, Candos, Ébène, Floréal et Quatre-Bornes. À partir de 2014, les régions de Forest-Side, Plaine-Verte, Port-Louis, Triolet et Pailles seront elles aussi connectées. MT communiquera régulièrement des informations au public en ce sens. L’opérateur a déjà fait des investissements de l’ordre de Rs 200 millions dans ce projet et prévoit, dans son développement, pas moins de 17 000 « home passed » d’ici la fin de l’année. Quelque 550 abonnés ont déjà été connectés sur une basse pilote. « Notre objectif sera de développer le service FTTH à 50% des foyers d’ici 2016 et de couvrir l’ensemble de l’île fin 2020. Les investissement nécessaires pour les cinq prochaines années se chiffrent à Rs 5,5 milliards », explique le président du conseil d’administration de MT, Asraf Dulull.
Un réseau de fibre optique s’étendant sur 2 000 km a déjà été déployé à travers le pays pour assurer la connectivité des entreprises. Le gouvernement a récemment octroyé un moratoire de 3 ans à tous les opérateurs afin que cette technologie puisse se développer au maximum. L’abonnement à l’offre My.T de 10 M coûtera Rs 949 par mois. Avec « l’offre fibre optique » de MT, les abonnés de My.T pourront recevoir des images d’une qualité exceptionnelle, en haute définition et avec un son d’une pureté cristalline, ajoute l’opérateur.
Le ministre des Technologies de l’information et de la communication (TIC) Tassarajen Pillay Chedumbrum, également présent hier, a pour sa part déclaré : « Je pense que Maurice bénéficie d’un atout supplémentaire avec cet internet haut débit. Même la Réunion n’a pas encore installé cette technologie. Ce qui prouve que Maurice est à la pointe du développement. Je suis certain que cette initiative de MT permettra à tout un chacun de bénéficier d’une meilleur confort en terme d’internet qui, aujourd’hui, joue un rôle important dans notre vie de tous les jours. Il était donc plus qu’important d’introduire la fibre optique à Maurice. »
Après la cérémonie protocolaire et des vidéos présentant la puissance et la vitesse de la fibre optique, un spectacle laser a été offert, lequel en a émerveillé plus d’un. Théo Dari, finaliste de l’émission « La France a un incroyable talent » (sur M6), a surpris l’assistance avec son jeu de lumières. La soirée s’est terminée par un cocktail.