La part belle sera donnée aux sprinters de la C4 ce samedi et ils ne seront plus que six partants après l’exercice des retraits. Brillant vainqueur au finish à sa dernière participation, Sole Mio partira avec la faveur des pronostics mais l’alezan n’est pas à l’abri d’une surprise dans ce lot très compétitif.
Sole Mio n’avait pas fait dans la dentelle pour sa première victoire sur notre turf, réalisant la deuxième meilleure marque de la saison sur 1365m pour la C5. Avec la présence de plusieurs coursiers véloces, il devrait être assuré d’un très bon rythme, qui lui servirait alors de rampe de lancement dans l’emballage final. Sur sa forme actuelle, Sole Mio demeure le cheval à battre dans cette épreuve principale.
Les challengers ne manquent cependant pas, à l’instar de Bobby Bear qui s’est bien retrouvé sous la selle de Mark Neisius la dernière fois. Tout comme Sole Mio, il vient tenter sa chance à un échelon supérieur mais il ne nous étonnerait guère de le revoir à l’arrivée au terme d’une course rondement menée.
Du pas, il devrait y en avoir avec la présence des véloces Streetbouncer et Valere. Les plus septiques diront que le premier nommé n’a pas gagné au-delà du kilomètre mais force est de constater qu’il s’est bien défendu quand il a été aligné sur le parcours du jour. S’il n’est pas inquiété en tête du peloton, Streetbouncer peut aller très loin.
La présence de Valere pourrait toutefois changer la donne. Nanti de la corde, il semble le mieux placé pour mener les débats mais toute lutte prématurée hypothèquerait les chances des deux coursiers. Si toutefois la monture de Ghunowa obtient gain de cause, elle sera très difficile à remonter, surtout sur la distance réduite.
Zambezi Torrent et Istiqraar seront les deux autres partants de ce champ. Après un début de saison moyen, le fils de Captain Al semble retrouver petit à petit ses marques. Il n’a certes pas encore gagné sur la distance mais il devrait avoir son mot à dire, lui qui a été l’auteur de plusieurs galops intéressants récemment.
La tâche d’Istiqraar paraît en revanche plus compliquée. Tenu éloigné des pistes depuis la 24e journée, il n’a en outre pas fait forte impression depuis son retour. On le voit surtout se servir de cet engagement afin de retrouver ses automatismes.