Ils seront finalement que neuf au départ de l’épreuve principale après le retrait d’Albert Mooney et Master Mascus qui ont préféré tenter leur chance dans la cinquième épreuve. Cette course promet d’être âprement disputée car plusieurs chevaux se tiennent de près. Cependant, comme il y a un choix à faire, nous accorderons un léger avantage à Bottom Dollar qui, avec son handicap favorable, peut forcer la décision au finish.
Le porte-drapeau de l’écurie Foo Kune a été l’auteur d’un eye-catching run à sa dernière participation. Longtemps aperçu dans la poussière, la monture de Robbie Burke avait terminé à la vitesse du vent pour n’échouer que sur les postérieurs de l’éventuel vainqueur Albert Mooney. Il avait bouclé ses 600 derniers mètres en moins de 35s ce jour-là, alors même que le meneur Ashanti Gold n’avait pas lancé la course ses des bases élevées. Bottom Dollar est parti se refaire une santé à Floréal et nous est revenu dans d’excellentes dispositions. Le hongre alezan de 6 ans misera sur le fait qu’il reçoit du poids de tous ses adversaires pour faire parler son excellent finish. Avec une dotation de Rs 300 000 au vainqueur, une victoire de sa part relancera plus que jamais son écurie dans la course au titre.
Pour mettre toutes les chances de son côté, l’écurie Merven a aligné le duo Liquid Motion-Meadow Magic. Le premier nommé sera à sa neuvième course cette saison, ce qui explique quelque part le choix de Cédric Ségéon qui lui a préféré Meadow Magic. Ce dernier se trouve actuellement dans de bonnes dispositions et misera sur sa fraîcheur pour faire sentir sa présence au finish. Bien placé dans les boîtes de départ, son jockey n’aura qu’à attendre le moment opportun pour le lancer. Cela dit, il ne faut pas pour autant négliger les chances de Liquid Motion que pilotera Pier Corné Orffer. Lauréat chez les 4-ans, il a aussi démontré à sa dernière sortie qu’il peut se hisser au niveau des meilleurs en enlevant la Princess Margaret Cup.
Si l’écurie Merven fera confiance à deux chevaux, l’écurie Gujadhur, alignera trois pour s’assurer que ses intérêts soient mieux défendus. Soweto Slew confié à Juglall, est celui qui, sur le papier, réunit les meilleures chances. Ce cheval progresse à chacune de ses sorties et sera présenté dans une belle forme. Sur sa valeur sud-africaine, il a certainement la pointure d’un tel engagement. Avec son bon numéro de corde, il peut faire oublier la déception occasionnée par Vettel la semaine dernière.
C’est sans doute Mining Prospect qui dirigera les opérations. Confié à Mark Neisius, il peut se montre dangereux si on le laisse faire seul à l’avant.
Seeking Angelo a bien tenu sa partie la dernière fois malgré le fait qu’il a été contraint de venir au finish, conséquence d’une sévère interférence subie dans la première courbe. Pour garder ses chances intactes, le représentant de l’écurie Rousset a tout intérêt d’être devant ses rivaux afin de les surprendre au démarrage.