Décidément Liquid Motion n’en finit pas d’émerveiller son entourage. Le cheval de l’écurie Merven, pourtant délaissé par Cédric Ségéon, a de nouveau fait parler de lui en remportant sa cinquième victoire au Champ de Mars. Associé cette fois à Pier Corné Orffer, il su tirer avantage d’une fin de course limpide pour s’offrir un autre succès de prestige trois semaines après sa belle victoire dans la Princess Margaret Cup. Mais la meilleure performance de la journée est à mettre à l’actif de l’écurie Foo Kune qui avec Rs 533 000 comme gains, revient sur Rousset qui n’a eu que la victoire de Kite Surfer à se mettre sous la dent. La casaque jaune et étoiles mauves a brillé de mille feux avec Moon Raider qui a permis à l’entraîneur Bud Gujadhur d’atteindre la barre de 500 victoires au Champ de Mars et Valere qui a joué un mauvais tour au grandissime favori, Albert Mooney dans la cinquième épreuve. A sept journées de la fin de la saison régulière, l’écart entre ces deux formations est désormais de Rs 259 700. Avec Merven en embuscade, il n’est pas exclu que le titre se joue au finish. C’est vraisemblement la Coupe d’Or qui en décidera.  
Il aura fallu attendre les délibérations de Racing Stewards pour connaître le vainqueur de cette course de samedi dernier, conséquence d’une ligne droite des plus mouvementées. Après avoir écouté les parties concernées, Liquid Motion fut maintenu à la première place alors qu’Azapel, qui changea brusquement de ligne à cent mètres du but, fut rétrogradé de la deuxième à la quatrième place. Fort de cette cinquieme victoire, Liquid Motion peut entretenir l’espoir de coiffer Intercontinental au poteau dans la course au titre de Cheval de l’année.
Ce fut Azapel qui, contre toute attente, eut la meilleure mise en action et Jean-Roland Boutanive ne s’embarrassa point pour placer sa monture dans la position tête et corde. Mining Prospect, qu’on attendait à voir dans ladite position, n’insista pas et évolua à l’arrière-main du meneur. Seeking Angelo fut repris par Johnny Geroudis pour se placer dans le dos de représentant de l’écurie Maigrot; en quatrième position sur les barres on remarqua Meadow Magic, à son extérieur Soweto Slew, au coeur du peloton évoluaient Elusive River et Bottom Dollar tandis que Liquid Motion et Accelero fermaient la marche.
Avec le rythme baissant quelque peu en intensité au bas de la descente, Johnny Geroudis tenta de surprendre ses rivaux en lançant Seeking Angelo à l’extérieur mais se fit contrer par Azapel qui ne l’entendit pas de cette oreille. Le troisième représentant de l’écurie Gujadhur poursuivit sur sa lancée et on se demandait à un certain moment s’il n’allait pas jouer un mauvais tour aux favoris.
Le premier à se mettre en évidence fut Elusive River, lancé par Derreck David. Pier Corné Orffer en fit de même sur Liquid Motion tandis que Mining Prospect perdait considérablement du terrain.
Azapel aborda la dernière ligne droite en vainqueur. Cédric Ségéon choisit l’option la plus courte pour sa monture tandis que Bottom Dollar, quelque peu incommodé par un Mining Prospect faiblissant, dut aller chercher le passage au milieu de la piste. Sous l’impulsion de Robbie Burke, il grapilla du terrain à vue d’oeil mais fut coupé net dans son action lorsqu’Azapel changea brusquement de ligne. Le porte-drapeau de l’écurie Foo Kune ne fut pas au bout de ses peines car il fut aussi une victime collatérale du changement de ligne de Liquid Motion qui incommoda Elusive River qui, à son tour, pencha sur sa droite, gênant son compagnon d’écurie. Mais il fut etabli que le coursier de l’écurie Merven avait déjà fait la différence à ce moment précis.
Selon Robbie Burke, Bottom Dollar aurait sans doute gagné sans la gêne subie à un moment crucial de la course. A noter la belle course d’Elusive River, auteur d’un bon retour à la compétiton après plusieurs mois d’absence. Temps de la course: 1.30.98.