C’est certes une course de préparation en vue de la Coupe d’Or, mais il est quasi certain que des entraîneurs en ont fait leur objectif. Ainsi, on est d’avis qu’il faut accorder une bonne chance à Reim, encore une toque jaune, pourrait-on dire, étant donné que ce 1500m est une course à handicap. La dernière classique de la saison se disputera, elle, à poids d’âge.
D’emblée, il faudra souligner que la présence de Twitter étonne plus d’un, ce cheval étant limité par la tenue. Si on pensait que son entourage avait préféré faire l’impasse sur la course de la semaine dernière (1400m) car la distance était trop longue pour ses aptitudes, tel ne semble pas être le cas. Sa présence dans cette course fait “désordre”, et ce n’est certainement pas Alain Perdrau qui dira le contraire.
Nordic Warrior a hérité du numéro un. Sa seule alternative est d’essayer de diriger les opérations et mettre tous les atouts de son côté, chose qu’il n’avait pu faire à sa dernière sortie. Et voilà qu’il pourrait retrouver sur sa route un véloce adversaire qui risque de brouiller ses cartes. Mais attention, il n’est pas impossible que ce soit ce même adversaire qui fasse écran aux poursuivants pour que Nordic Warrior puisse tranquillement continuer sa route.
Cependant, on reste persuadé qu’il faut accorder une première chance à Reim. Ce dernier avait été condamné en troisième épaisseur la dernière fois et il faudrait souligner qu’il ne fut pas surclassé. Grâce à son bon numéro de corde, il devrait être en mesure de trouver une position derrière les chevaux de tête. On ne le voit pas s’engager dans une lutte prématurée avec des chevaux à qui il rendra du poids. Reim a laissé une belle impression mardi matin sur la grande piste et ne part pas battu d’avance.
Son compagnon de box Tandragee a une fois de plus obtenu les suffrages de Jeanot Bardottier. Il pourrait avoir manqué le petit plus nécessaire à sa dernière sortie du fait qu’il s’était montré quelque peu ardent. Tout porte à croire qu’il pourrait se placer dans le dos d’un adversaire et bénéficier d’un meilleur rythme.
On a aussi choisi Top Jet comme étant un possible vainqueur. Il faut vite oublier ses tentatives sur 1850 et 2200m. Ce cheval a été refreshened et on sait qu’il peut bien faire sur sa fraîcheur. Il pourrait obtenir la position idéale, soit ne pas être décroché ou ne pas suivre de trop près. On connaît sa puissance au finish et si Rye Joorawon l’a choisi, c’est qu’il lui a fait la meilleure impression.
L’autre Maingard, Tales Of Bravery, n’est pas en reste. Il a paru sur la montante, mais aura à démarrer de l’extérieur. Son jockey devra faire montre de beaucoup de patience. À vrai dire, on préfère attendre la Coupe d’Or pour lui.
Everest revient à la charge. Il a mis derrière lui le Golden Trophy et le Maiden. Le parcours est bon pour une reprise. Il s’est montré dans de très bonnes dispositions et a donné entière satisfaction à l’entraînement. Le petit hic est qu’il est placé au numéro 10 et s’il jouait la même partition que Recall To Life, ce ne sera pas vraiment une surprise.
On a pris note que chez Patrick Merven, l’engagement de Liquid Motion a été préféré à celui de Donnie Brasco. Liquid Motion, discret ces temps derniers, a paru bien dans sa peau cette semaine. Il pourrait toutefois se contenter d’un accessit.
Les choses seront difficiles pour Ashanti Gold et Pierneef.