Jacob Rasolondrazana a remporté le titre du simple hommes du Mauritius Union Open de tennis, samedi à Petit Camp. Il est venu à bout de Kamil Patel en trois sets 6-7 (5), 6-4, 6-2 au terme d’un duel qui avait tout l’air d’un prélude à leur nouvelle confrontation probablement aux prochains Jeux des îles (1er-9 août) où le Malgache se présentera d’ailleurs comme le tenant du titre. Par contre, la finale du simple dames n’a pas eu lieu, Shannon Wong ayant été déclarée vainqueur par forfait de Zara Lennon sur blessure.
Si la victoire de Jacob Rasolondrazana, classé n°1, ne souffre d’aucune contestation, Patel (4) étant lui-même le premier averti, ce dernier s’est quand même jeté à fond dans le match, enlevant au tie-break le premier set. Mais loin de douter de sa capacité, le Malgache est revenu de l’arrière pour combler le déficit d’un set avant de prendre définitivement le contrôle du match. Leur duel, interrompu par la pluie pendant une demi-heure heure, aura quand même duré plus de 3h. Un véritable test pour l’un comme pour l’autre.
Reste que c’est la deuxième finale que remporte Rasolondrazana face à Patel après 2013 lors de l’Anglo Mauritius Open sur terre battue (6-2, 6-2). Plus en jambes ces jours-ci, Patel lui a cette fois offert plus de résistance avant de céder. Le Malgache conserva le break d’écart qu’il obtint à l’entrée du deuxième set pour mener 2-0, 2-1, 3-2, 4-2, 4-3, 5-3, 5-4, et 6-4. Dans le 3e set, il mena 3-0, puis 3-1, 4-1, 5-1, 5-2, et 6-2.
Pour Jacob Rasolondrazana, ce premier face-à-face « était un avant-goût des Jeux des îles. Il y avait un peu de pression, mais il fallait surtout que je sois à 90% et que je joue bien pour le battre, contrairement à d’autres adversaires. Je sais qu’il a un jeu un peu spécial et varié avec son service-volet et ses slices. Cela m’a fait mal au début pour trouver mon rythme car je manquais de jambes. Mais après, je suis devenu plus agressif en retournant mieux ses services et ses balles ».
Kamil Patel déclare quant à lui qu’il ne s’attendait pas « à pouvoir jouer aussi bien et aussi longtemps. J’ai pu tester mon stamina. C’était génial. Mais j’ai aussi vu qu’au bout de 2h mon niveau commence à baisser. C’était bien et je sais ce qui me reste à travailler durant les deux moins qui restent. Mais Jacob a très bien joué. On a fait un super match devant une centaine de personnes ».
« J’ai joué mon jeu du début à la fin, à la seule différence que j’étais un peu frais dans le premier set. Cela m’a permis d’être plus incisif. Après, la fatigue et la différence d’âge ont commencé à se faire sentir. Au 3e set, c’était clair qu’il était physiquement au-dessus », avoue le président-joueur.
La finale du simple dames est revenue à Shannon Wong, son adversaire Zara Lennon ayant déclaré forfait. Elle s’était blessée au pied droit deux jours avant en finale du double mixte aux côtés de Ryan Wong, a-t-on indiqué. Reste à souhaiter qu’elle se remette le plus tôt de cet imprévu qui survient à deux mois des Jeux des îles.