Certains pêcheurs ont eu une désagréable surprise en allant toucher leur allocation du mauvais temps la semaine dernière. Seulement Rs 225 leur ont été versées alors qu’ils s’attendaient à plus.
Selon Ivo Souci, en novembre dernier, les pêcheurs ont dû rester plusieurs jours à la maison en raison d’un anticyclone qui évoluait dans la région. Toutefois, en allant à la banque pour toucher son indemnité la semaine dernière, il a été surpris de voir que seulement Rs 225 lui ont été versées. Cette somme représente un jour d’indemnité seulement. Mais le pêcheur juge inapproprié ce calcul. « Nous sommes pêcheurs, nous savons pendant combien de jours nous n’avons pu travailler. Qui plus est, pour une période de décembre, on aurait pu arrondir la somme et donner au moins Rs 1 000 aux pêcheurs », nous dit-il.
Cependant, dans les milieux concernés, on laisse entendre que l’allocation de mauvais temps se fait en concertation avec la météo. « Il y a un registre qui permet de suivre l’évolution du temps. Et c’est en fonction des données de la météo que le nombre de jours d’indemnités est calculé ».
Par ailleurs, les pêcheurs disent également rencontrer beaucoup de difficultés en ce moment pour circuler dans la mer. À Bambous-Virieux, l’extension des bassins de l’aquaculture provoque des mécontentements. Les pêcheurs disent rencontrer des difficultés pour se rendre hors du lagon. « Le bassin gêne le passage. Nous sommes obligés de faire un détour pour avoir accès à la passe », déplore Ivo Souci.