L’avertissement formel adressé aux deux journalistes de la MBC Ashok Beeharry et Ritvik Neerbun pour leurs propos à un forum organisé par le Media Trust est qualifié de « démarche excessive » par le président de ce dernier organisme, Lindsay Rivière, qui était interrogé par Le Mauricien.
Les deux journalistes ont, en effet, reçu hier un sévère warning de la direction de la MBC. Cette dernière leur reproche d’avoir exprimé des opinions politiques lors du débat public. En plus de l’avertissement formel, Ashok Beeharry a été relevé des « duties from the ambit of his responsability ». De plus, il ne recevra pas d’extra allowance.
Invité à commenter cet avertissement, le président du Media Trust a affirmé que « nous sommes étonnés que cette question ait été portée si loin ». « Les deux journalistes participaient à ce forum à l’invitation du Media Trust et parlaient en leur nom personnel et ne faisaient qu’exercer leur droit à la libre expression », a-t-il ajouté. De plus, a-t-il précisé, la MBC était parfaitement au courant de ce forum et le meilleur est qu’elle l’avait couvert. « Cette démarche est excessive », affirme Lindsay Rivière.