Après l’Afrasia Tecoma Award en 2013, MC Easy Freight, entreprise spécialisée dans la logistique, a obtenu le Mauritius Business Enterprise Award 2013 offert par le ministère de l’Industrie en octobre 2014. « Cette récompense est le fruit de dur labeur, d’une équipe solide et fidèle, et transmet un message de continuité vers l’excellence dans le but de toujours mieux servir ses clients », déclare le CEO de cette entreprise, Clarel Michaud.
« Nous nous occupons du fret, du warehousing, du dédouanement des colis, de la gestion des commandes, c’est-à-dire, du moment où le client passe sa commande avec son fournisseur jusqu’à la livraison à domicile chez le client, bref, de A à Z », lance Clarel Michaud. MC Easy Freight s’occupe aussi du business triangulaire : « La documentation se fait à Maurice mais le colis sort, par exemple, de Chine pour aller au Cameroun. Nous sommes à Maurice mais nous pouvons contrôler le business en France et ailleurs. »
C’est en juillet 2000 que Clarel Michaud crée sa compagnie en partenariat avec un ami, Marino Martin, avec seulement Rs 25 000 en main. À cette période, seul le service de dédouanement est proposé aux clients à partir d’une petite pièce de 20 m2 située dans la zone aéroportuaire. « Nous avions une vieille voiture comme unique moyen de transport, qui parcourait plusieurs fois par jour la route entre Port-Louis et l’aéroport, selon les commandes », se rappelle Clarel Michaud. La première année s’avère très dure avec très peu de commandes. Graduellement, MC Easy Freight se fait connaître par le bouche-à-oreille et plusieurs firmes ont recours à ses services. Certains d’entre elles sont toujours de fidèles et loyaux clients. L’entreprise s’agrandit en 2004 et offre des services de fret plus élargis.
Quelques années plus tard, MC Easy Freight s’affilie à la World Air Cargo Organisation, un réseau d’agents internationaux regroupant plus de 80 pays. En 2009, elle reprend les activités d’Expeditors, une multinationale américaine dans la logistique, qui fermait alors sa succursale de Maurice, et engage aussi son personnel de 15 membres déjà sur place, aussi bien que le business d’Expeditors, contrôlé par la maison mère aux États-Unis. Cette démarche va permettre à l’entreprise de s’imposer davantage sur le plan international, notamment en Afrique du sud. Puis vint la récompense en 2013, à travers le Afrasia Tecoma Award. MC Easy Freight est récompensée sur le critère « progression » car son chiffre d’affaires a atteint Rs 200 M.
MC Easy Freight emploie aujourd’hui 70 personnes, une quinzaine dans la région de l’aéroport et la grande majorité à Port-Louis. Quatre sont basées à Antananarivo, Madagascar, depuis août 2014. Crise économique mondiale oblige, MC Easy Freight étend ses activités à Madagascar qui, selon les dires de Clarel Michaud, « regorge de potentiel que MC Easy Freight entend bien utiliser en proposant son expertise. Je suis un passionné, je crois dans tout ce que je fais et je le fais bien ». Il affirme exercer un métier complexe, « avec l’expérience acquise en travaillant et en apprenant de mes erreurs ». Il conclut en disant que dans le secteur de la logistique, il y a beaucoup de défis. « On ne contrôle pas le bateau, ni le train, le camion et la route ou la grève. »