La publication de MCB Focus No 47 hier après-midi, sans adopter un ton des plus alarmistes, brosse un tableau de l’économie à mi-parcours de l’exercice financier en cours qui met en exergue des signes d’inquiétudes évidents. Les principaux menaces sur le front économique identifiées par le Think Tank de la Mauritius Commercial Bank, menée par Gilbert Gnany (Chief Manager), sont la tendance d’une roupie forte enregistrée depuis l’année dernière, avec le Fonds monétaire international (FMI) faisant état d’une « overvaluation » de 10 % contre 4,5 % en 2009 et une extrême morosité sur le plan des investissements générés par le secteur privé. « The gap between actual and targeted GDP figure has widened due to below par economic growth which is largely due to restrained private expenditure, the latter contributing to worsening unemployment », indique la MCB quant à la situation économique.