La MCB Foundation Scholarship a octroyé hier une bourse à Bhavish Jahaly, à l’occasion du 150e anniversaire de la MCB. Cet ex-étudiant du Collège Royal, âgé de 20 ans, s’est classé 12e dans la filière Économie en 2012, et lauréat à sa deuxième tentative aux examens de la HSC. La cérémonie s’est tenue au siège de la MCB.
Pour prétendre à cette bourse, l’étudiant doit être classé après les lauréats de la section Économie aux examens du HSC. Bhavish Jahaly s’apprête à entamer un BA en Economics, Politics and International Studies à l’université de Warwick, Angleterre. Il a remercié la MCB pour cette offre qui dit-il représente une belle récompense au vu de ses efforts et de ses sacrifices. Pour la petite histoire, le frère jumeau de Bhavish, Bhishum, a aussi été lauréat. Il compte aussi étudier la même filière afin de pouvoir par la suite faire carrière dans l’économie ou la finance. Il a choisi pour sa part l’Afrique du Sud.
La bourse offerte à Bhavish Jahaly par la MCB couvre trois années d’études, permettant ainsi à l’étudiant de décrocher son First Degree dans une université de son choix et dans un des domaines suivants : économie, comptabilité, informatique ou finance. Elle couvre les frais universitaires, les billets d’avion, les frais d’hébergement, le matériel scolaire, entre autres.
Le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree a pour sa part félicité la MCB pour son « initiative louable » de soutenir financièrement le candidat le plus méritant après les State Laureates dans la filière Sciences économiques. Parlant de Bhavish Jahaly, il a eu ces mots : « Nous avons là l’exemple même d’un développement complet dans la sphère de l’éducation, car Bhavish a participé à diverses activités parascolaires qui l’ont enrichi et, sans aucun doute, ont également amélioré son développement moral, social et intellectuel. » Il a aussi mis l’emphase sur la récente initiative du gouvernement d’attribuer un financement intégral dans le cadre d’un nouveau système de bourses pour aider les étudiants dont le revenu familial ne dépasse pas Rs 12 000 par mois, et dont les parents font face à de sérieuses difficultés pour permettre à leurs enfants de poursuivre des études supérieures. « Nous leur accordons des bourses pour financer leurs études de premier cycle d’un niveau international dans nos institutions locales reconnues, et leur offrons l’opportunité de poursuivre par la suite un master à l’étranger. Cette bourse aux étudiants nécessiteux récompense ainsi ceux qui ont tout aussi bien brillé au HSC, mais qui n’auraient pas pu entreprendre des études supérieures faute de moyens. Nous ne négligeons pas non plus les autres étudiants issus de familles modestes qui ont été moins chanceux au HSC mais ayant non moins besoin d’une aide financière. Comme annoncé dans le Discours sur le budget 2013, le gouvernement propose de mettre en place un nouveau régime de bourses d’études pour les enfants issus de familles vulnérables qui ne peuvent pas obtenir un prêt dans le cadre du nouveau régime de prêts aux étudiants mis en place par le ministère des Finances, à condition qu’ils soient enregistrés au registre social de l’île Maurice. Les modalités sont en cours d’élaboration avec le ministère des Finances et du Développement économique. Nous avons ainsi mis en place un nouveau mécanisme de bourses aux étudiants nécessiteux dont les détails seront publiés très bientôt. »