C’est au terme d’un spectacle grandiose mettant en scène le nouvel édifice de la MCB à travers un jeu de son et de lumières adapté, que la nouvelle identité visuelle de la MCB a été présentée lundi après-midi. Ainsi la caravelle qui pendant des décennies a symbolisé la banque mauricienne, a connu une évolution logique pour projeter une image plus dynamique d’un navire stylisé de couleur rouge sur fond blanc suivi des lettres MCB de couleur noire sur fond blanc. On ne voit plus de caravelle de ce genre sur nos océans aujourd’hui, a fait remarquer Pierre Guy Noël, Group Chief Executive de la banque. La caravelle disparaît mais son esprit subsiste sous une forme fluide et plus énergique qui reflète la vitesse à laquelle évolue le monde moderne.
La nouvelle identité symbolise également le nouvel environnement dans lequel opère aujourd’hui la MCB. Depuis 90 ans, la MCB continue à développer de nouvelles activités et à élargir des horizons sur les pays de la région. Les agences et succursales ne sont plus ce qu’elles étaient auparavant car une large partie des opérations des clients se fait par voie informatique disponible 24 heures sur 24. Les agences, à l’instar de celle d’Ébène, sont aujourd’hui des salons d’accueil où des agents spécialisés reçoivent les clients pour des conseils.
La MCB est désormais présente dans plusieurs pays de la région dont les Seychelles, les Maldives, l’Afrique du Sud, le Mozambique, La Réunion, Mayotte et la France. La MCB participe même au financement des produits pétroliers. « Au cours de la dernière année financière, quelque 43 % des profits de la MCB ont été tirés des activités dans la région. Ce pourcentage est appelé à croître dans le temps. Le potentiel de développement se trouve dans la région. Les opportunités sont multiples », estime Pierre Guy Noël.