L’Américain Denis Clark a réalisé un score de 23 sous le par, égalant ainsi le record du Constance Belle Mare Plage...

L’Américain Clark Denis a remporté, à l’issue de la troisième journée hier, le MCB Tour Championship, sanctionné par le Staysure Tour, sur le parcours de golf du Constance Belle Mare Plage.

Déjà vainqueur de quatre étapes du Staysure Tour, Clark Denis a mis tout le monde d’accord avec un 23 sous le par, comme Thaworn Wiratchant, l’année dernière. Celui qui a remporté le Senior Italian Open un peu plus tôt dans l’année a réalisé une carte de 64, hier, pour accrocher ce titre à son palmarès.

L’un des joueurs les plus discrets lors du pre-event, jeudi, au restaurant Deer Hunter, il avait clairement affirmé qu’il se voyait bien gagner dimanche. C’est chose faite, même si son succès constitue une surprise en soi. « Je n’ai pas bien joué par moments. Mais mon fils a été d’une aide précieuse, en me montrant une vidéo de moi il y a quelques mois. »
Cette vidéo aidant pour les swings, il a graduellement bâti son succès, en gardant le Suédois Magnus Atlevi, son dauphin, à distance respectable. « J’ai eu de mauvais swings, mais j’ai pu me rattraper. »

D’ailleurs, Magnus Atlevi a lui a donné du fil à retordre sur les trois jours de compétition. Avec une série de birdies, le Suédois n’a jamais vraiment lâché l’affaire. « Je dois rendre hommage à sa tenacité. Mais j’ai joué comme lui, réalisant le maximum de birdies sur le parcours. »

En témoigne le retard d’un seul coup d’Atlevi après six trous, hier. Mais le grand vainqueur du MCB Tour Championship réalisait deux birdies sur les septième et huitième trous. Pour mettre son adversaire hors d’état de nuire, il a effectué une performance irréelle sur les cinq derniers trous : cinq birdies consécutifs.
« Magnus a sorti le grand jeu aujourd’hui (ndlr, hier). J’ai fait le job et ça a payé », dit encore Clark Denis.

Au total, il aura réalisé 21 birdies et un eagle sur les trois jours de compétition. L’occasion de revenir sur le rôle joué par son fils. « Phillip a joué un très grand rôle. Il a été calme et a su trouver les bons mots pendant toute cette semaine. »
Comme il le disait plus tôt, sa victoire est une surprise, d’autant qu’il ne savait pas à quoi s’attendre au courant de la semaine. « Je n’avais aucun objectif précis. En plus, j’avais la fatigue dûe au voyage, et mon jeu s’en ressentait », a-t-il commenté.
Maintenant qu’il a remporté l’étape mauricienne du Staysure, il a les yeux braqués sur les Seychelles. « L’appétit vient en mangeant. J’aimerais bien gagner aux Seychelles, histoire de mettre mon nom sur l’océan Indien. »

Pour cela, il lui faudra se souvenir de ce qu’il a fait cette semaine. « Si je découvre comment j’ai fait, je garderais la formule bien au chaud et je la sortirais au moment voulu », a-t-il conclu.